Être généreux ici, c’est soutenir nos médecins sur tous les terrains

ÊTRE GÉNÉREUX ICI, C'EST VACCINER SOUFFRANCE À BIRINGI

En savoir plus

Mayotte : bilan 2009

mai 2009  Ouverture de la consultation de MSF à Kaweni
mai 2009 - Ouverture de la consultation de MSF à Kaweni © Laura Brav / MSF

Le 18 mai 2009, MSF ouvrait un Centre de Santé (CDS) de soins primaires dans le bidonville de Kaweni à Mamoudzou, chef lieu de la collectivité départementale de Mayotte. 7 mois après l'ouverture, MSF dresse le bilan de ses activités dans le centre et sur les obstacles d'accès aux soins rencontrés par ses patients.

Le 18 mai 2009, MSF ouvrait un Centre de Santé (CDS) de soins primaires dans le bidonville de Kaweni à Mamoudzou, chef lieu de la collectivité départementale de Mayotte. 7 mois après l'ouverture, MSF dresse le bilan de ses activités dans le centre et sur les obstacles d'accès aux soins rencontrés par ses patients.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultations
En 2009, MSF a effectué 10 817 consultations médicales, dont 725 suivis d'anciens cas et 1 770 soins infirmiers pour 5 014 patients reçus, alors que la population du bidonville de Kaweni est estimée à 10 000 habitants.
56% des patients vus sont des enfants de moins de 18 ans et 31% ont moins de 5 ans.


Pathologies soignées
Les pathologies principales sont :

  • 25% d'infections aiguës des voies respiratoires supérieures
  • 14% d'infections cutanées
  • 6% de traumatismes/blessures/brûlures
  • 6% de cas gynécologiques
  • 4% d'infections aiguës des voies respiratoires inférieures
  • 3% de syndromes grippaux (dont 88% des cas vus en octobre 2009)
  • 3% d'affections gastriques, 3% de diarrhées, 3% de parasitoses intestinales
  • 7% de pathologies chroniques (hypertension artérielle, asthme, diabète)


Références
389 références médicales ont été effectuées vers le Centre Hospitalier de Mayotte (pour les urgences et  les consultations spécialisées) et la Protection Materno-Infantile (PMI).
Une moyenne de 8 familles par mois - généralement des familles monoparentales - est référée à l'association Solidarité Mayotte pour l'obtention de colis alimentaires. Seules les situations les plus précaires sont orientées.


Problèmes d'accès aux soins

  • 95% des patients reçus n'ont pas de couverture médicale. Un grand nombre de ces personnes vivent à Mayotte depuis des années, mais n'arrivent pas à se faire régulariser.
  • 72% des 3031 patients ayant répondu à la question déclarent avoir dû renoncer à des soins au cours des trois dernières années : 70% pour des raisons d'argent et 58% par peur de se déplacer.
  • 58% avait néanmoins réussi à voir un médecin depuis moins de 6 mois.

Les retards vaccinaux existent mais sont peu fréquents, notamment suite à une campagne de rattrapage en 2009. Néanmoins, une dizaine d'enfants de moins de 6 ans est référée chaque mois à la PMI et 45 enfants âgés de plus de 6 ans ont été vaccinés au centre MSF en 2009.

 

Consultations dans les villages
Les équipes ont commencé à faire des consultations ponctuelles dans certains villages où l'on nous rapporte des difficultés particulières d'accès aux soins. En 2009, MSF a notamment visité Vahibé, Combani, Koungou, Hajangua et Ongoujou.


>> Retour au dossier spécial Mayotte

 

À lire aussi