Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Libye : MSF apporte un soutien aux hôpitaux de Benghazi et envoie des renforts

Des manifestants à Benghazi en Libye le 25 février 2011
Des manifestants à Benghazi, en Libye, le 25 février 2011 © REUTERS/Suhaib Salem

La première équipe MSF a pu traverser, vendredi dernier, la frontière égyptienne à l'est de la Libye et arriver dans la ville de Benghazi. Ces trois derniers jours, l'équipe a évalué la situation dans les hôpitaux de Al-Jalaa, Al-Hawari, du 7 octobre et dans le Benghazi Medical Centre (BMC) à Benghazi et dans les environs de la ville.

Ces établissements médicaux disent avoir reçu plus de 1800 blessés entre le 17 et le 21 février. Ils sont tous bien équipés, ils ont pu prendre en charge les blessés et faire face aux besoins médicaux. Toutefois, ils manquent de matériel médical et de médicaments.

L'équipe MSF a fait des donations de matériel médical, notamment des consommables, des pansements, des fils pour sutures, des anesthésiques et des fixateurs externes à ces hôpitaux. L'équipe organise également une formation pour le personnel médical local à la prise en charge d'un afflux massif de blessés, pour qu'il soit prêt en cas de nouveaux affrontements.

MSF a acheminé à Benghazi huit tonnes de matériel médical et chirurgical, et douze tonnes supplémentaires sont en cours d'expédition d'Egypte en Libye.

L'équipe MSF à Benghazi comprend huit personnes, dont trois médecins et infirmières. Un chirurgien orthopédique, un anesthésiste et une infirmière de bloc opératoire doivent arriver aujourd'hui pour évaluer les besoins chirurgicaux des patients blessés à l'hôpital d'Al-Jalaa. Quelques patients hospitalisés dans ce centre de traumatologie d'une capacité de 400 lits pourraient avoir besoin de subir des opérations chirurgicales de reprise.

A l'ouest du pays, une équipe MSF a été déployée à la frontière, actuellement fermée, entre la Tunisie et la Libye. Elle est prête à franchir la frontière avec du matériel médical pour venir en aide aux victimes de la violence à l'intérieur de la Libye. Un avion cargo transportant quatre tonnes de matériel médical est arrivé à Tunis le week-end dernier et son chargement sera acheminé vers la frontière.

Ces derniers jours, des milliers de travailleurs migrants ont fui vers la Tunisie. Une équipe MSF évalue la situation en coordination avec d'autres acteurs sur le terrain pour faire face à l'afflux de ces personnes. L'équipe qui dispose du matériel nécessaire est prête à répondre, si nécessaire, aux besoins médicaux des personnes qui passent la frontière et elle recevra des renforts en personnel médical dans les jours prochains.

 

À lire aussi