Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Libye – Des détenus torturés

MSF suspend ses activité dans les centres de detention de Misrata, en Libye.

Alors que le conflit lybien se terminait, de nombreux prisonniers avaient besoin de soins chirurgicaux, de ré-éducation et de soutien psychologique… Présents dans cette prison chaque jour depuis août 2011, les médecins et psychologues de MSF ont peu à peu commencé à s’inquiéter.

Au total, les médecins ont soigné 115 personnes présentant de signes de tortures. Une situation inacceptable pour MSF, qui se voyait instrumentalisée, chargée de remettre sur pieds les prisonniers entre deux séances d’interrogatoire…

En janvier, l’ONG a donc signalé la situation aux autorités de Misrata, et décidé de suspendre ses activités dans les centres de détention de la ville.

Lire le communiqué : Libye : des détenus torturés et privés de soins médicaux

À lire aussi