Soyez là où votre don sauve des vies

Le point sur l'épidémie d'Ebola en Sierra Leone

En trois semaines début janvier, près de 550 cas d’Ebola ont été confirmés en Sierra Leone. L’épidémie a beau ralentir, le virus continue de menacer la vie de nombreuses personnes.

Les chiffres sont encourageants : fin janvier, 50 patients se trouvaient dans les huit centres gérés par MSF au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone. Mais baisser la garde maintenant aurait des conséquences désastreuses. Au contraire, la diminution du nombre de cas permet aux équipes d’intensifier leurs efforts, pour interrompre la transmission, et d’offrir la meilleure prise en charge possible aux malades.

A Kissy, en banlieue de Freetown, MSF a ainsi décidé d’ouvrir une maternité au sein de son centre de traitement Ebola. L’objectif est d’offrir des soins spécialisés aux femmes enceintes contaminées par le virus.  Jusqu’à présent, les connaissances sur la maladie, particulièrement quand elle est associée à la grossesse, étaient très limitées. Cette épidémie a permis aux médecins de prendre en charge un grand nombre de cas. Ils savent désormais que si les chances de survie du fœtus sont quasi nulles, il leur est possible d’aider la mère.

Plus d'infos dans notre dossier spécial Ebola

À lire aussi