L’Odyssée d’Aly, immersion dessinée dans le quotidien d’un mineur isolé à la rue

L'odyssée d'Aly
Aly symbolise les milliers de mineurs dit isolés ou non accompagnés qui survivent en France. ©Aude Picault - The Ink Link

Médecins Sans Frontières vous propose de suivre pendant 10 jours les épreuves d’Aly à Paris, dans un feuilleton BD diffusé sur notre compte Instagram

Aly a 16 ans. Il est originaire de Guinée et vient d’arriver en France, seul, après un trajet de deux ans particulièrement éprouvant. Pour donner vie à ce personnage, MSF a fait appel à Aude Picault et au collectif The Ink Link. Cette auteure de BD aborde les sujets du quotidien et les relations humaines avec humour et légèreté. C’est la première fois que cette dessinatrice s’attaque à un sujet aussi grave mais c’est justement pour sa fraîcheur et son regard décalé que MSF a souhaité travailler avec elle.

Notre personnage se situe à un moment charnière de sa vie : l’adolescence, période qu’Aly traverse seul, livré à lui-même voire rejeté. C’est ce cruel paradoxe qui a particulièrement touché Aude et qu’elle a voulu mettre en scène dans 10 chapitres. Tout l’enjeu narratif réside dans les incertitudes et l’attente qui font partie du quotidien d’Aly. Ce personnage de fiction symbolise les milliers de mineurs dit isolés ou non accompagnés qui survivent en France, dormant le plus souvent à la rue, prisonniers dans un labyrinthe administratif pour faire reconnaître leur minorité et que MSF prend en charge dans son centre de Pantin en banlieue parisienne.

© MSF octobre 2018

Depuis l’ouverture de son centre en décembre 2017, MSF a initié plusieurs projets de communication pour sensibiliser le grand public à la problématique spécifique des mineurs non accompagnés. MSF s’attache à faire reconnaître cette population invisible, extrêmement vulnérable. Après une immersion sonore réalisée en collaboration avec Binge audio, voici l’odyssée visuelle d’Aly.

 

 

Découvrez la BD dans son intégralité :

© Aude Picault - The Ink Link
© Aude Picault - The Ink Link

À lire aussi