Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Irak – Afflux massif de blessés dans un hôpital au sud de Mossoul

Le 17 octobre, les forces irakiennes soutenues par une coalition internationale ont lancé une offensive pour reprendre Mossoul aux combattants du groupe Etat islamique.
Deux mois plus tard, les combats sont toujours intenses.

Mardi 6 décembre, l’hôpital MSF de Quayara ouvrait ses portes : une structure de trente lits dédiées aux urgences médicales et chirurgicales, la seule dans cette région au sud de Mossoul, pour une population de plus de 120 000 personnes. Cinq jours plus tard, les combats entre le groupe Etat islamique et les forces irakiennes ont provoqué un afflux massif de blessés dans l’hôpital, qui a dû accueillir 37 patients.

Les équipes MSF étaient déjà présentes à Erbil depuis 2013 pour apporter une aide dans les camps de déplacés. Elles ont dû intensifier leurs opérations pour faire face à l’afflux de blessés et de déplacés : en deux mois, 80 000 personnes ont fui leurs maisons à cause des combats.

EN SAVOIR PLUS

Consultez notre dossier consacré à la situation en Irak

À lire aussi