URGENCE GAZA

Rouvrir une clinique dans la ville de Gaza :
« Nous avons vécu les jours les plus difficiles de notre vie »

Regarder la vidéo

Fonds Régional Urgence Gaza

Chapo

Grâce à vous, nos équipes peuvent continuer d'agir pour sauver des vies dans la région de Gaza.

je donne au Fonds Régional d'Urgence Gaza

Inondations au Pakistan : les équipes MSF mobilisées auprès des personnes déplacées

Des personnes déplacées en raison des inondations vivent désormais dans des abris de fortune. Province de Sindh. Pakistan. 2022.
Des personnes déplacées en raison des inondations vivent désormais dans des abris de fortune. Province de Sindh. Pakistan. 2022.   © MSF

Le Pakistan a été touché par des inondations dévastatrices qui, selon les autorités, ont causé le décès de plus d’un millier de personnes et fait de nombreux blessés. La montée des eaux a submergé un tiers du pays, 33 millions de personnes sont affectées par les destructions massives et on compte près d’un million de maisons détruites ou endommagées. Les équipes MSF, présentes dans plusieurs régions du Pakistan, se mobilisent pour apporter une assistance d’urgence aux communautés, malgré les difficultés d’accès.

Baloutchistan

Au Baloutchistan, dans le sud-ouest du pays, 31 districts sur 33 ont été gravement touchés. Les zones autour de Dera Murad Jamali ont connu d'importantes inondations au cours des deux dernières semaines. Les équipes MSF, y compris le personnel dont les maisons ont été inondées, sont intervenues rapidement pour fournir des soins de santé primaires aux personnes se rassemblant sur les routes et dans les écoles. De nombreuses personnes ayant perdu leur maison se sont en effet installées dans des abris de fortune le long ou à proximité des routes.

En périphérie de la ville de Dera Murad Jamali, les équipes MSF fournissent notamment de l'eau potable aux personnes déplacées par les inondations. Balouchistan. Pakistan. 2022.
 © MSF
En périphérie de la ville de Dera Murad Jamali, les équipes MSF fournissent notamment de l'eau potable aux personnes déplacées par les inondations. Balouchistan. Pakistan. 2022. © MSF

MSF a démarré des activités de cliniques mobiles à Dera Murad Jamali, offrant des consultations et des activités de sensibilisation, ainsi que des transferts vers l'hôpital de référence du district, soutenu par l’association. Les cliniques mobiles sont déployées quotidiennement et les équipes se rendent actuellement dans trois lieux autour de Dera Murad Jamali. Elles fournissent de l'eau potable en installant des réservoirs et en distribuant des articles non alimentaires (savons, seaux, ustensiles de cuisine, moustiquaires, etc.).

La plupart des patients traités souffrent d’infections respiratoires, de fièvre, de maladies de la peau et de diarrhée. Les équipes procèdent également au dépistage de la malnutrition, dont la prise en charge est une de leurs activités régulières dans la région. Les premiers jours d’activité ont été marqués par l’accueil d’un faible nombre de patients, certainement dû aux difficultés d’accès que ces derniers peuvent rencontrer. De nombreuses villes et villages sont en effet inaccessibles en raison de la montée des eaux.

 

Distribution d'articles de première nécessité dans la ville de Quetta. Balouchistan. Pakistan. 2022.

 
 © MSF
Distribution d'articles de première nécessité dans la ville de Quetta. Balouchistan. Pakistan. 2022.   © MSF

MSF a également des projets à Quetta et Chaman, plus près de la frontière avec l'Afghanistan. L'équipe a mis en place des points de distribution d'eau dans la ville de Quetta et a fait don d'environ 300 kits d'articles non alimentaires. À Chaman, l’association a commencé à réparer les conduites d'eau endommagées, à distribuer des articles non alimentaires et a ouvert une clinique mobile. Des évaluations sont également en cours dans le district de Killa Abdullah, au nord-ouest de la province du Baloutchistan

Sindh, Punjab et Khyber Pakhtunkhwa

Après avoir rencontré des difficultés pour atteindre la population affectée, notamment en raison de l’état des routes, les équipes MSF sont maintenant sur le terrain dans le district de Dadu dans le Sindh et ont atteint des camps dans lesquels de nombreuses personnes déplacées se sont mises à l’abri. Ils évaluent actuellement les besoins sur place. 

Vue d'une maison en terre détruite par les inondations dans un village du district de Dadu. Sindh. Pakistan. 2022.
 © MSF
Vue d'une maison en terre détruite par les inondations dans un village du district de Dadu. Sindh. Pakistan. 2022. © MSF

Selon les estimations de terrain, environ 50 à 60 % des maisons en terre ont été détruites par les eaux de crue. Il y a un besoin urgent d'accès à l’eau potable, de kits d'hygiène et de soins médicaux pour éviter la propagation d'infections cutanées et de maladies hydriques. Les équipes se préparent désormais à répondre en cas de propagation d'éventuelles épidémies.

MSF évalue également les besoins dans les districts de Dera Ghazi Khan et Rajanpur dans la province du Pendjab, et de Charsadda et Nowshehra dans la province de Khyber Pakhtunkhwa.

À lire aussi