Opération

Pakistan : accès aux soins pour les populations marginalisées à Karachi

© Sa'adia Khan/MSF

Depuis 2012, Médecins Sans Frontières offre des soins de santé primaire aux populations défavorisées du quartier Machar Colony de Karachi, la capitale du Pakistan.

Les équipes de Médecins Sans Frontières gèrent une clinique en collaboration avec une organisation locale, le Sina Health Education & Welfare Trust, et offrent des soins de santé primaire et une prise en charge de l’hépatite C aux populations.

Noor Alam, ici avec son fils, est le premier patient à avoir été guéri de l'hépatite C à la clinique MSF de Machar Colony, au Pakistan. Février 2016.
 © Sa'adia Khan/MSF
Noor Alam, ici avec son fils, est le premier patient à avoir été guéri de l'hépatite C à la clinique MSF de Machar Colony, au Pakistan. Février 2016. © Sa'adia Khan/MSF

Pourquoi Médecins Sans Frontières intervient ?

Machar Colony est l’un des quartiers les plus pauvres de Karachi. Plus de 200 000 personnes y vivent dans des conditions insalubres, avec un accès aux soins de santé très faible. Avec près de 5 % de sa population infectés par l’hépatite C, le Pakistan est le second pays le plus touché dans le monde par la maladie après l’Égypte. Les habitants de Machar Colony n’ont pas les ressources suffisantes pour se se faire dépister et traiter contre cette maladie.

Notre intervention

Les équipes de Médecins Sans Frontières offrent des soins de santé primaire, des traitements d'urgence de base, des soins obstétricaux, de santé mentale et des sessions d'éducation à l'hygiène et à la santé aux habitants de Machar Colony.

Médecins Sans Frontières prend également en charge des diagnostics et des traitements de qualité de l'hépatite C, très présente dans cette zone.