Opération

Pakistan : soins de santé maternelle et infantile à Peshawar

05 février 2018
© P.K. Lee

Depuis 2011, Médecins Sans Frontières offre des soins de santé maternelle et infantile à Peshawar et sa région, le Khyber Pakhtunkhwa (KPK) dans le nord du Pakistan.

Les équipes de Médecins Sans Frontières travaillent dans un hôpital dédié à la santé maternelle et infantile à Peshawar, et offrent des soins obstétricaux et néonatals d’urgence, principalement aux populations défavorisées des zones rurales et tribales de la région.

© MSF Décembre 2011

La mortalité maternelle est un problème majeur au Pakistan. Premières victimes : les femmes les plus vulnérables, notamment les déplacées ou les réfugiées afghanes. Nous sommes dans l’hôpital pour femmes de Peshawar, au nord-ouest du Pakistan. Une structure 100 % MSF, ouverte en mai dernier face au manque de personnel médical spécialisé. Cet hôpital de trente lits fournit donc des soins gynéco-obstétriques d’urgence.

Pourquoi Médecins Sans Frontières intervient ?

La mortalité maternelle et infantile est un problème de santé majeur au Pakistan. Dans ce pays, où plus des deux tiers des habitants n’ont pas accès à des soins de santé gratuits, on compte près de 45 décès de nourrissons pour 1 000 naissances et la mortalité maternelle est très élevée, avec un taux de 178 sur 100 000 (OMS, 2016). Cette situation est encore plus compliquée pour les femmes et les enfants des zones rurales, où les structures de santé sont plus rares et l’accès aux soins plus difficile.

Notre intervention

L’Hôpital des femmes de Peshawar, construit et géré par Médecins Sans Frontières, ouvre en 2011 et fonctionne 24 heures sur 24. Les équipes offrent des soins obstétricaux et néonatals d’urgence, y compris pour les prématurés, aux patientes en provenance des quartiers défavorisés et des zones tribales de la région. Une équipe mobile informe les habitants de ces communautés sur l’offre disponible. L’objectif de ce dispositif est de réduire le risque de mortalité et de morbidité maternelle en améliorant le dépistage, la prévention et le traitement des pathologies lors de la grossesse ou de l'accouchement.

Médecins sans Frontières a introduit notamment dans cet hôpital l’utilisation de la ventilation en pression positive continue pour les nouveaux nés souffrant d’asphyxie sévère à la naissance.