Opération

Pakistan : prise en charge des personnes affectées par la leishmaniose

© Nasir Ghafoor/MSF

Médecins Sans Frontières offre une prise en charge aux personnes affectées par la leishmaniose au Pakistan.

Les équipes de Médecins Sans Frontières travaillent à Peshawar, la capitale de la province de Khyber Pakhtunkhwa.

Au début de l’année 2019, une épidémie de leishmaniose cutanée a éclaté dans la région de Khyber Pakhtunkhwa. Le centre de traitement de MSF est la seule structure à offrir des soins spécialisés dans la province.

Pourquoi Médecins Sans Frontières intervient ?

La leishmaniose cutanée est une maladie tropicale négligée, très présente au Pakistan, causée par la morsure du phlébotome. Même si elle n’est pas mortelle,  elle cause des lésions cutanées douloureuses et défigurantes, souvent à l’origine d’exclusion sociale, qui peut être elle-même traumatisante pour les patients. 

Notre intervention

Médecins Sans Frontières offre une prise en charge aux personnes affectées par la leishmaniose à Peshawar, mais aussi dans le Balouchistan, dans les villes de Quetta et Kuchlak. 

En mai 2018, en collaboration avec le ministère de la Santé, MSF a ouvert un centre de traitement pour la leishmaniose à Peshawar, qui accueille depuis 250 à 300 nouveaux patients chaque mois. Le traitement, l’antimoniate de méglumine, est peu disponible, et les trajets jusqu’à l’hôpital de Naseerullah Babar Khan, qui héberge le centre de traitement, représentent un coût important pour les populations concernées, dans une province qui ne compte pas d’autre centre de traitement que celui de Peshawar. C’est pourquoi Médecins Sans Frontières propose aux patients d’avoir accès à un dépistage mais surtout à un traitement gratuit contre la maladie.