Je donne les moyens à MSF d’agir rapidement en cas d’urgence, partout dans le monde

Je fais un don au fonds d’urgence

Haïti : Etat des lieux deux ans après le séisme

Les tentes et les constructions de fortune font toujours partie du paysage à Port-au-Prince. Deux ans après le séisme, 500 000 personnes vivent toujours dans des conditions précaires.

L’équipe MSF de Tabarre est en pleins travaux… Un nouvel hôpital de 120 lits va bientôt voir le jour. Mais l’offre de soins reste inadaptée à Haïti. Déjà trop peu nombreuses avant le séisme, les infrastructures sont toujours trop éloignées ou trop chères pour les populations des bidonvilles.

Pourtant, les besoins sanitaires de la population restent immenses. L’épidémie de choléra, qui a commencé fin octobre 2010 fait encore des victimes. Durant l’épidémie, MSF a pris en charge un tiers de tous les malades du pays. Aujourd’hui, ses équipes continuent de traiter les nouveaux cas et de surveiller l’évolution du choléra, afin d’être prêtes en cas de nouvelle flambée.

Dans la zone affectée par le séisme, l’ONG gère au total quatre hôpitaux spécialisés dans la chirurgie d’urgence.

À lire aussi