Soyez là où votre don sauve des vies

Haïti - Effondrement d’une école à Port-au-Prince

Les Gonaïves 5 semaines après le passage des tempêtes et cyclones
Les Gonaïves, 5 semaines après le passage des tempêtes et cyclones © Klavs Christensen - 19/10/2008

Port-au-Prince, le 7 novembre 2008 – 18h00 - Depuis ce matin, les équipes de Médecins Sans Frontières portent secours aux victimes de l’effondrement de l’école La Promesse à Pétion Ville dans la banlieue de Port-au-Prince, capitale de la République d’Haïti.

Port-au-Prince, le 7 novembre 2008 – 18h00 - Depuis ce matin, les équipes de Médecins Sans Frontières portent secours aux victimes de l’effondrement de l’école La Promesse à Pétion Ville dans la banlieue de Port-au-Prince, capitale de la République d’Haïti.

Plus de 80 patients, dont de nombreux enfants, ont été pris en charge dans les différentes structures médicales de MSF à Port-au-Prince.

Sur la cinquantaine de blessés reçus aux urgences de l’hôpital de la trinité, 25 ont été hospitalisés et 4 ont subi une intervention chirurgicale.

8 patients sont décédés.

Plus de 30 patients ont été admis à l’hôpital de Martissant où MSF travaille également.

Alors que nos équipes sont prêtes à recevoir d’autres patients, le transport des blessés du site de l’école vers les structures médicales reste difficile du fait de l’étroitesse et de l’engorgement des routes.

 

Le bilan s'alourdit dans la banlieu de Port-au-Prince.
Voir le sujet du journal de 20 heures sur TF1, le 9 novembre 2008.

À lire aussi