Gaza : «L'incursion limite encore plus nos mouvements»

Rafah sud de la bande de Gaza le 30 décembre 2008.
Rafah, sud de la bande de Gaza, le 30 décembre 2008. ©REUTERS/ Ibraheem Abu Mustafa

Interview audio de Jessica Pourraz, responsable terrain de Médecins sans frontières à Gaza, raconte au figaro.fr comment l'association médicale a dû changer de stratégie pour réussir à prendre en charge les blessés, depuis le début de l'incursion israélienne dans la bande de Gaza, samedi soir.

Les patients ne se déplacent pratiquement plus jusqu'à notre dispensaire de Gaza ville, qui continue pourtant d'assurer le suivi médical et les soins post-opératoires de blessés référés par l'hôpital de référence Al Shifa.

Les habitants restent terrés chez eux et MSF tente d'adapter ses activités en conséquence, en s'appuyant sur son personnel de santé local - médecins, infirmiers et physiothérapeutes - qui prodigue des soins et distribue du matériel et des médicaments en fonction des besoins les plus immédiats des patients les plus proches de chez eux.

A la demande de l'hôpital Al Shifa, MSF tente de faire entrer une équipe chirurgicale dans la bande de Gaza.


Ecouter l'interview
de Jessica Pourraz, responsable MSF à Gaza

À lire aussi