Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

France : Dans la rue, dans le froid et sous la pluie

Le Centre Humanitaire, dispositif de l’État et de la ville de Paris, a ouvert ses portes en novembre 2016. En deux mois, il a permis de mettre à l’abri plus de 3 000 personnes.
Mais ses capacités d’hébergement ne suffisent pas et des centaines de migrants dorment dehors, exposés au froid et aux interventions policières.

Depuis fin décembre, une équipe MSF offre un espace d’écoute, une aide pour surmonter le froid et des consultations médicales aux personnes sans hébergement. Sur les 70 à 80 migrants qui arrivent quotidiennement à Paris, seuls une cinquantaine parviennent à être hébergés chaque jour dans le centre humanitaire de la Chapelle, mis en place par les autorités. Des centaines de personnes dorment donc dans les rues, malgré la volonté des autorités de les chasser de l’espace public. Après chaque intervention policière, ils reviennent s’installer ici, simplement parce qu’ils n’ont pas d’autres options.

Consultez notre dossier consacré aux migrants et réfugiés en France

À lire aussi