Être généreux ici, c’est soutenir nos médecins sur tous les terrains

Être généreux ici, c'est soutenir nos médecins sur tous les terrains

En savoir plus

Ethiopie - MSF face à une épidémie de diarrhée

Depuis le 19 août, les autorités sanitaires éthiopiennes en collaboration avec MSF ont pu soigner 5178 patients atteints de diarrhée aqueuse sévère.

Le ministère de la Santé et MSF soignent des malades atteints de diarrhée aqueuse sévère dans et aux alentours de la ville d'Addis Abeba depuis le 19 août. Au total, 5 178 patients ont reçu des soins dans la capitale éthiopienne, et cinq d'entre eux sont décédés, selon le dernier bilan au 31 août.

Les personnes souffrant de diarrhée aqueuse sévère ont contracté cette maladie principalement en buvant de l'eau insalubre. Sans traitement, ces malades courent le risque de se déshydrater. Les cas les plus sévères nécessitent une hospitalisation et un traitement par intraveineuse. Les cas moins sévères peuvent être soignés simplement avec l'administration orale de sels ré-hydratants.

En collaboration avec les autorités sanitaires éthiopiennes, MSF a mis en place huit centres de traitement dans des bâtiments du ministère de la Santé dans la capitale: l'hôpital 12 de Yekatit, les hôpitaux Ras Desta, Zewditu, Sint Petros, les centres de soins Akaki, Kaliti, et les centres de soins pour enfants de Bole et Kotebe.

La rapide mobilisation des autorités sanitaires éthiopiennes et de MSF a permis de limiter le taux de mortalité qui est resté bas. Et ces derniers jours, le nombre d'admissions quotidiennes dans les centres de traitement a diminué.

Depuis début juillet, MSF répond aussi une épidémie de cas de diarrhée aqueuse dans la région Afar au  nord-ouest de l'Ethiopie. En deux mois, l'équipe, en collaboration avec les autorités sanitaires, a soigné 570 patients dans deux centres de traitements.

Le ministère éthiopien de la Santé a aussi fait état de patients atteints de diarrhée aqueuse sévère dans plusieurs autres régions du pays.

Du personnel supplémentaire a été envoyé en Ethiopie pour renforcer les équipes de MSF sur le terrain.

 

 

À lire aussi