Egypte : MSF ouvre un dispensaire dédié aux femmes et aux enfants

consultation médicale
consultation médicale ©MSF

MSF a ouvert un dispensaire dédié aux femmes et aux enfants. Désormais, des soins de santé "mère-enfant" sont proposés à la population de Abu Elian, dans la banlieue du Caire, en Egypte.

Depuis que ce centre a ouvert ses portes - à la mi-août - chaque jour, 50 patients en moyenne y ont été pris en charge. Le personnel médical a mené 3 853 consultations au total, dont 2 861 pour des enfants. "La plupart des enfants souffraient d’infections respiratoires, de parasites intestinaux, de maladies cutanées et de diarrhées", explique le Dr Ebtisam Amin Saleh, médecin MSF.

Abu Elian est un hameau rural situé dans le district de El Marg, entre le gouvernorat de Qalyubiya et la ville du Nouveau Caire. Avant l’ouverture de la clinique, les habitants de Abu Elian devaient faire plus d’une heure de trajet avant d'atteindre la structure de santé la plus proche. De plus, les coûts du transport et de la prise en charge médicale empêchaient de nombreuses familles de consulter un médecin et ce même lorsqu’elles avaient besoin de soins médicaux urgents.

"Dans certains quartiers, les services publics ne sont pas en mesure de répondre à la rapide expansion de la ville", constate Julien Raickman, responsable des programmes MSF en Egypte. "Notre objectif est de pallier les manques médicaux et de rapprocher les services de santé des femmes et des enfants qui en ont besoin."

Au sein du personnel du centre : deux pédiatres offrent des soins spécialisés aux enfants de moins de cinq ans et une gynécologue se concentre sur les soins anté et post-nataux. Le dispensaire dispose également d’un service de référence d’urgence 24/24 pour les accouchements. Le transfert vers l’hôpital et les frais hospitaliers son pris en charge par MSF. Au vu du nombre de femmes d'Abu Elian qui accouchent à leur domicile, des agents de santé communautaires MSF mènent des activités de sensibilisation sur l’importance d’un suivi médical régulier, tant durant la grossesse qu’après la naissance du bébé.

MSF souhaite étendre ses activités médicales en Egypte, notamment en ce qui concerne la prévention et le traitement de l’hépatite C.

À lire aussi