Disparition de Jacques Pinel, pionnier de la logistique humanitaire

Portrait de Jacques Pinel à l'Assemblée Générale de MSF en juin 2011
Portrait de Jacques Pinel à l'Assemblée Générale de MSF en juin 2011 ©Ludovic Weyland

La disparition de Jacques Pinel ce vendredi 14 août est un choc immense pour Médecins Sans Frontières. Inventeur de la logistique humanitaire, Jacques a marqué d’une empreinte indélébile l’histoire de MSF.

Pharmacien de formation, Jacques Pinel avait rejoint MSF en 1979 en Thaïlande alors que l’association, encore toute jeune, tentait de faire face aux besoins médicaux de dizaines de milliers de réfugiés cambodgiens. « Il y avait des réfugiés partout, tout le monde était débordé par la situation. Dans un coin des tentes MSF, il y avait plein de cartons  sous une bâche pour les protéger de la pluie. Chacun venait se servir, chercher, voir ce qu’il y avait. Il fallait s’y coller ! Ce fut pour moi la conception de "l’intendance", on n’appelait pas encore ça la logistique à l’époque », racontait Jacques en 2011*

Faire en sorte que tout fonctionne au mieux pour que les équipes médicales puissent se concentrer sur le soin à apporter aux patients, c’est cette conviction qui a guidé toutes les innovations qu’il a mené à bien par la suite. Création des premiers guides médicaux humanitaires, mise en place de systèmes de radio-télécommunications, création de listes et de stocks de médicaments essentiels, il a également adapté le concept de malles d’urgences des secouristes pour créer les premiers kits, et surtout fondé MSF Logistique dont il était encore aujourd’hui le président d’honneur. « Le puzzle s’est mis en place de lui-même au fur et à mesure, en fonction des problèmes auxquels nous étions confrontés », racontait Jacques en 2001**.

Jacques Pinel, le « faiseur de miracles », a donné sa force de frappe à Médecins Sans Frontières qui ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui sans son engagement, sa passion et son talent.
 

* Entretien publié en avril 2011 : Entretien avec Jacques Pinel : organiser l’action médicale d’urgence

** « Médecins Sans Frontières : la biographie », Anne Valleys, page 377.

À lire aussi