Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Crise malienne : les réfugiés du désert

Depuis la mi-janvier, près de 168 000 Maliens ont fui les violences et l’instabilité politique de leur pays. Ils se sont réfugiés en Mauritanie, au Niger ou au Burkina Faso.

Il y a plus de 65 000 réfugiés dans le camp de Mbéra, en Mauritanie. Ces tentes en plein désert abritent les familles qui ont fui le Mali, sans espoir d’y retourner bientôt. Combiné au manque d’hygiène, le manque de nourriture et d’eau affaiblit les réfugiés. Les enfants eux souffrent de malnutrition.

MSF leur apporte des soins depuis déjà quatre mois, mais les besoins sont toujours immenses. Car à ceux des réfugiés s’ajoutent ceux des populations qui les accueillent, déjà fragilisées par de mauvaises récoltes. Et le début de la saison des pluies, au mois de juillet, rendra l’acheminement de l’aide encore plus aléatoire.

À lire aussi