Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Côte d'Ivoire : soigner la tuberculose en prison

Prison de la Maca Abidjan Côte d'Ivoire.
Prison de la Maca, Abidjan, Côte d'Ivoire.

Sur les 49 décès survenus en 2003 à la MACA, la prison centrale d'Abidjan, 19 sont attribués à la tuberculose, la première cause de mortalité hors épidémie dans la prison. En collaboration avec le Programme National de Lutte contre la Tuberculose, Médecins Sans Frontières, qui prenait déjà en charge le traitement et le suivi des patients avec des formes multi-résistantes (MDR) de la maladie, va désormais étendre son implication à tous les patients tuberculeux. Ils sont près d'une centaine actuellement, dont dix-neuf en hospitalisation.

Avec le renforcement de l'équipe médicale et le réaménagement du laboratoire, ce nouveau projet est financé sur fonds propres, comme le reste des activités de Médecins Sans Frontières à la Maca.

Toutes pathologies confondues, plus de 19 000 consultations ont été effectuées en 2003 par les équipes de Médecins Sans Frontières à la Maca, pour un effectif moyen de 5420 détenus.

À lire aussi