Coronavirus : la plus grande intervention MSF jamais réalisée en Belgique

COVID-19 Project in Brussels, Belgium
MSF ouvre une structure d'hébergement d'une capacité de 50 lits (extensible à 150 lits) pour les personnes vulnérables à Bruxelles. Lundi 30 mars 2020. © Pablo Garrigos/MSF

Avec un peu plus de 1 000 décès dus au COVID-19 enregistrés pour une population de 11 millions d'habitants, la Belgique est l'un des pays les plus touchés par la pandémie en Europe. Malgré un système de santé solide, Médecins Sans Frontières lance des opérations de grande ampleur, incluant le contrôle des infections dans les hôpitaux, les soins aux personnes âgées et le soutien aux groupes vulnérables tels que les personnes sans-abri et les migrants.

La semaine dernière, près de 600 personnes ont été hospitalisées quotidiennement en Belgique à cause du coronavirus. Plus de 1 000 patients sont actuellement en soins intensifs. Si la moitié seulement des lits d'hôpitaux dédiés au Covid-19 est occupée, il existe cependant des lacunes importantes au sein des services. 

« Les hôpitaux belges n'ont pas besoin de MSF pour prodiguer des soins de qualité », déclare Meinie Nicolai, directrice générale de MSF. « Ce que nous apportons, c'est notre expertise - développée en réponse au choléra, à Ebola et à la peste - sur la manière d'organiser un hôpital et d'organiser le flux de patients, afin de prévenir de nouvelles infections et pour que les gens puissent être soignés dans les meilleures conditions possibles ».
 

Intervention dans les hôpitaux

Les équipes de MSF travaillent déjà dans les hôpitaux de deux des régions les plus touchées : à Mons - au Centre Hospitalier Universitaire Ambroise Paré et à Anvers - au sein des hôpitaux de Stuyvenberg, de Middelheim et de Jan Palfijn. 

MSF y fournit un soutien médical, ainsi qu’une formation à l'utilisation des équipements de protection individuelle (EPI) et aux mesures de contrôle des infections, y compris quant à la manière de travailler en toute sécurité lorsqu'il y a pénurie d'équipements de protection. L'équipe MSF aide également à mieux isoler les patients atteints du Covid-19 des autres patients. 

À Anvers, Brasschaat, les équipes MSF soutiennent les autorités locales dans la mise en place d'unités de santé dédiées aux patients atteints de Covid-19. À Lier et Saint-Trond, les équipes MSF apportent leur soutien à deux unités de santé, l'une de 20 lits et l'autre de 40 lits, où les patients en convalescence suite au Covid-19 et n’ayant plus besoin de soins intensifs, sont pris en charge par le personnel médical avant de rentrer chez eux. 

Des soins pour les personnes âgées

En Belgique, 93% des décès liés au Covid-19 concernent les plus de 65 ans. Dans les maisons de repos, le personnel soignant a du mal à assurer les demandes de visite, compte tenu de la charge de travail. En réponse, des équipes mobiles MSF d'infirmiers et de professionnels de la promotion de la santé interviennent dans plus de 150 maisons de repos à Bruxelles. Au cours de leurs visites, ces équipes vérifient si des résidents sont infectés par le virus, les isolent des autres résidents et prodiguent les soins médicaux possibles en l'absence de visites régulières des médecins.
 

Une équipe mobile de MSF donne des conseils au personnel de la maison de retraite "Résidence Christalain", à Jette, Bruxelles.
 © Olivier Papegnies
Une équipe mobile de MSF donne des conseils au personnel de la maison de retraite "Résidence Christalain", à Jette, Bruxelles. © Olivier Papegnies

Les équipes mobiles soutiennent et forment également le personnel des maisons de repos sur la manière de désinfecter les zones potentiellement contaminées et sur la façon d'utiliser le plus efficacement les équipements de protection en cas de pénurie.

Soutien aux communautés vulnérables

De nombreuses personnes en Belgique vivent dans la rue : une situation aggravée par la fermeture, en raison du Covid-19, d'un certain nombre de centres pour les sans-abris. Habituellement, il est recommandé aux personnes présentant des symptômes de s'isoler à la maison, ce qui est évidemment impossible pour les personnes qui n'ont pas de domicile. Pour répondre à cela, MSF a ouvert un centre où les personnes sans domicile testées positives au Covid-19 peuvent séjourner et recevoir des soins médicaux. Elles peuvent être référées vers un hôpital si leurs symptômes s'aggravent. La capacité du centre, actuellement de 50 lits, peut être étendu à 150 si nécessaire.

Une équipe MSF continue de procéder au triage et aux références des cas Covid-19 vers le hub humanitaire de Bruxelles, un endroit où MSF et six autres organisations prodiguent des soins aux migrants et aux demandeurs d'asile tout au long de l'année.

COVID-19 Project in Brussels, Belgium
Structure d'hébergement d'une capacité de 50 lits pour les personnes vulnérables à Bruxelles. Jeudi 2 avril 2020.  © Kristof Vadino

Les agents de santé à travers le pays sont confrontés à de nombreux défis, notamment à des pénuries d'équipements de protection tels que des bouses et des masques.

« Le personnel médical et tous les travailleurs de première ligne en Belgique devraient être testés de manière plus systématique afin que les hôpitaux et les centres de santé ne deviennent pas eux-mêmes des zones sensibles de nouvelles infections », explique Meinie Nicolai. « Les groupes vulnérables - comme les personnes âgées, les personnes sans-abri et sans-papiers - devraient également être testés de manière plus systématique afin que nous puissions casser les chaînes de transmission qui sont moins visibles et qu'ils puissent recevoir des soins appropriés. »

À lire aussi