Bahreïn : l’employé de MSF libéré en bonne santé et sans être inculpé

L'entrée de l'hôpital Salmaniya à Manama
L'entrée de l'hôpital Salmaniya, à Manama ©REUTERS/Hamad I Mohammed, Alertnet

Saeed Mahdi a été libéré par les autorités. Il était détenu depuis le 6 mai, sans que la raison de son arrestation ou les charges retenues contre lui ne soient connues.

Le 11 juin, Saeed Mahdi, un employé de MSF à Bahreïn qui était maintenu en détention depuis le 6 mai, a finalement été libéré. Il est en bonne santé, et aucune charge n'a été retenue contre lui au cours de sa détention.

Saeed Mahdi avait été arrêté à Barheïn le 6 mai 2011. Ni sa famille, ni son avocat n'avaient eu accès à lui pendant sa détention.

MSF salue la libération de son employé, et réaffirme son engagement dans des activités purement humanitaires et médicales à Bahreïn, où son équipe est présente sur le terrain depuis mars 2011.

 


 

A Barheïn, MSF a déployé une équipe sur le terrain deux jours après le début des manifestations en mars 2011. MSF a constaté que de nombreux Bahreïniens craignent de sortir de chez eux pour aller se faire soigner dans une structure de santé.
Dans un rapport publié en avril 2011, MSF a fait part de son inquiétude sur le manque de neutralité des infrastructures médicales de Bahreïn et la privation de soins qui en découle pour de nombreuses personnes malades ou blessées.

 

 

À lire aussi