Afghanistan : MSF va reprendre ses activités médicales à Khost

Maternité MSF de Khost mars 2012
Maternité MSF de Khost, mars 2012 ©HIlde Cortier/MSF

MSF va reprendre ses activités médicales dans une maternité de la province de Khost, dans l’est de l'Afghanistan. Ces activités avaient été suspendues suite à une explosion dans l'hôpital, en avril 2012.

La décision de redémarrer les activités a été prise suite à une assemblée communautaire, ou "jirga", qui s’est tenue le 27 août. Celle-ci a réuni le personnel MSF et des membres importants de la communauté, dont des représentants de tous les districts de la province de Khost, ainsi que des personnalités et intellectuels religieux. Tous ont fermement exprimé leur soutien à la maternité MSF et à ses activités dans la région.

"Suite au soutien massif exprimé par la communauté, nous avons décidé de rouvrir l'hôpital. Nous sommes également rassurés quant à la sécurité de nos patients et de notre personnel médical au sein de cette structure", a déclaré Benoît De Gryse, responsable des programmes MSF en Afghanistan.

En avril, une bombe avait explosé dans l’enceinte même de l’hôpital, faisant sept blessés. Cette attaque intervenait à peine six semaines après l’ouverture de la maternité ; 600 femmes y avaient déjà accouché.

"Dans les circonstances actuelles, il est possible de reprendre des soins médicaux gratuits et de qualité pour les femmes enceintes, en particulier celles qui n'ont pas les moyens de payer un suivi médical et celles dont la grossesse ou l'accouchement s'accompagnent de complications", poursuit Benoît De Gryse.

L'hôpital rouvrira ses portes d'ici la fin 2012. Des travaux logistiques doivent d'abord être effectués. Une équipe de sages-femmes et d'infirmières afghanes – composée entièrement de femmes – viendra renforcer l'équipe internationale. Ce personnel afghan est essentiel pour pouvoir redémarrer des soins de qualité au sein de l'hôpital.

Le soutien de la communauté et le respect de la sécurité des patients, des infrastructures et du personnel médical sont les conditions qui permettent à MSF de travailler dans trois autres localités d'Afghanistan, ainsi que dans 70 autres pays.


En Afghanistan, les équipes de MSF sont aussi présentes à l’hôpital Ahmed Shah Baba, à l’est de Kaboul, et à l’hôpital Boost à Lashkar Gah, dans la province d’Helmand. L'organisation gère également un centre de traumatologie à Kunduz qui assure des interventions chirurgicales vitales pour la population du nord du pays. Sur ces sites, MSF dispense gratuitement des soins médicaux essentiels et soutient tous les services hospitaliers. En Afghanistan, MSF finance ses activités uniquement avec les dons des particuliers et n’accepte pas de financements des gouvernements ou de bailleurs de fonds institutionnels.

À lire aussi