Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Afghanistan : MSF de retour après 5 ans

Un père et son fils à l'hôpital MSF de Ahmed Shah Baba.
Un père et son fils à l'hôpital MSF de Ahmed Shah Baba. © Erwin Vantland /MSF

Après avoir quitté l'Afghanistan en juin 2004, suite à l'assassinat de cinq membres de son personnel, MSF est de retour à Kaboul à l'hôpital de Ahmed Shah Baba.

Médecin Sans Frontières a recommencé à travailler en Afghanistan en 2009. Le retour de l'organisation dans le pays, après cinq années d'absence, a été motivé par des signaux indiquant que les conditions de vie des Afghans sont toujours plus difficiles.

Alors que le pays devient de plus en plus dangereux, l'accès aux soins d'une grande partie de la population est entravé.

MSF travaille actuellement à l'hôpital de Ahmed Shah Baba, situé à l'est de Kaboul. Le projet de sa réhabilitation permettra de le convertir en hôpital de district et de prodiguer ainsi un large éventail de services médicaux, incluant des soins d'urgence.

L'hôpital est situé dans une zone qui connaît une forte augmentation de la population : les gens viennent y chercher une paix toute relative au regard du conflit en cours et espèrent également trouver du travail. C'est le cas pour l'ensemble de la ville de Kaboul.

Prochainement, MSF va également réhabiliter une partie de l'hôpital de Lashkargah, capitale de la province de Helmand située au cœur du conflit. En l'absence d'équipe médicale et de traitements, peu de gens s'y rendent aujourd'hui, et ce malgré le fait qu'il s'agisse de l'un des deux seuls hôpitaux de référence dans tout le Sud de l'Afghanistan.

MSF a quitté l'Afghanistan en juin 2004, suite à l'assassinat de cinq membres de son personnel, dans la province de Badghis. Nombre d'observateurs espéraient alors que l'Afghanistan était sur la bonne voie, grâce aux investissements internationaux massifs dans l'aide au développement. Aujourd'hui, cet espoir s'est envolé. Et le besoin d'une assistance médicale d'urgence est de nouveau très important.

Pour son intervention en Afghanistan, MSF n'accepte aucun don provenant d'un quelconque gouvernement ou de bailleurs de fonds. MSF n'utilise que des dons privés provenant du grand public pour mener ses activités.

Dossier spécial retrait de MSF en Afghanistan

Consultez notre dossier spécial consacré au retrait de MSF en Afghanistan

À lire aussi