Retour de terrain - Crise nutritionnelle et alimentaire dans le sud de Madagascar

Caroline Seguin, coordinatrice médicale, revient du Sud de Madagascar où les équipes MSF interviennent depuis fin mars en réponse à une sévère crise nutritionnelle et alimentaire. La situation sur place est préoccupante. En effet, trois années consécutives de sécheresse ont gravement mis à mal les récoltes et l’accès à la nourriture, dans un contexte aujourd’hui marqué par la pandémie de Covid-19.

« Ce sont des populations complètement démunies. On a visité certains villages où il y avait une centaine de personnes ; ils étaient en train de mourir sur place parce qu'ils n'avaient même plus assez d'énergie pour se déplacer et quitter leur endroit. Parce qu'ils n'avaient plus du tout d'avenir, plus rien à manger. Ils n’avaient même plus une petite cuillère. Ils avaient vendu tout ce qui pouvait se vendre.» témoigne Caroline Seguin. 

«On a vu aussi des familles entières qui étaient dans une situation extrêmement précaire, où les parents et tous les enfants étaient malnutris sévères. On a donc vu, pas seulement des enfants, mais aussi des adultes et des adolescents qui étaient en phase critique.» affirme Caroline Seguin.