URGENCE GAZA

Gaza : devant le Conseil de sécurité de l'ONU, MSF dénonce
le mépris de la vie des civils et appelle à un cessez-le-feu immédiat

Lire l'article

Fonds d'urgence

Chapo

Grâce à vous, nos équipes interviennent en urgence auprès des populations qui en ont le plus besoin, partout où nous agissons.

je donne au fonds d'urgence MSF 

Gaza : « Ça a pris 12 jours avant qu'ils ne puissent m'opérer »

Shorouk Al-Rantisi est une patiente en physiothérapie à l’hôpital indonésien de Rafah, soutenu par MSF, qui a dû fuir à plusieurs reprises depuis le début de la guerre. Sa jambe a été cassée alors qu’elle était coincée sous les décombres après une attaque sur le camp de réfugiés de Jabalia, dans le nord de Gaza, où elle avait trouvé refuge avec sa famille.

Après avoir dû fuir, ses proches et elle se retrouvent à Rafah. En déplacement perpétuel et sans suivi médical approprié, sa  blessure s’est infectée avant que Shorouk ne soit prise en charge et soignée par MSF. Elle nous raconte son périple.

Vous serez aussi intéressé par…