Opération

Philippines : soins de santé sexuelle et reproductive à Manille

07 février 2018
© Hannah Reyes Morales

Médecins Sans Frontières offre depuis 2015 des soins de santé sexuelle et reproductive dans le district de Tondo à Manille, la capitale des Philippines.

Les équipes de Médecins Sans Frontières travaillent en collaboration avec l’organisation locale Likhaan afin de faciliter l’accès de la population défavorisée de Tondo à des soins de santé sexuelle et reproductive. La prévention, le dépistage et le traitement du cancer du col de l’utérus font partie des priorités de cette opération. Depuis fin 2017, la clinique gérée par Likhaan et Médecins Sans Frontières offre également une prise en charge des violences sexuelles.

© MSF - Mars 2018

Pourquoi Médecins Sans Frontières intervient ?

On estime que près de 20% des 100 millions de Philippins vivent sous le seuil de pauvreté (Bureau philippin des statistiques, 2015), les écarts de richesse dans le pays sont élevés et l’accès aux soins très inégal en fonction des communautés et des régions. Dans le district de Tondo à Manille, dans lequel vivent 650 000 personnes, il n’y a que 18 centres de santé du gouvernement, ce qui équivaut approximativement à un docteur pour 36 000 personnes. Près de la moitié de la population de Tondo, trop pauvre et sans couverture sociale n’a par ailleurs pas accès à ces centres de santé.

Une évaluation réalisée par Médecins Sans Frontières en 2015 a confirmé la nécessité de proposer des soins en santé sexuelle et reproductive dans ce quartier pauvre et densément peuplé. On considère par ailleurs que 12 femmes meurent chaque jour aux Philippines des suites d’un cancer du col de l’utérus, une maladie qu’il est possible de prévenir et de traiter.

Notre intervention

En 2015, Médecins Sans Frontières ouvre un projet de soins de santé sexuelle et reproductive, en partenariat avec Likhaan, une organisation philippine qui offre des services de planning familial aux populations des districts défavorisés de Tondo et de San Andres.

Les équipes de Médecins Sans Frontières soutiennent les services de planning familial d’une clinique locale, assurent des consultations, améliorent le dépistage, le diagnostic et le traitement des maladies sexuellement transmissibles. La clinique fournit également des dépistages du cancer du col de l’utérus et un traitement contre cette maladie par cryothérapie.

En avril 2017, Médecins Sans Frontières et son partenaire Likhaan lancent une campagne de vaccination à l’attention de 25 000 jeunes filles contre le papillomavirus humain, responsable de la grande majorité des cancers du col de l’utérus.

© MSF novembre 2017

Philippines : retrouver 25 000 filles dans les bidonvilles de Manille