Opération

Liberia : soins pédiatriques hospitaliers à Monrovia

© Diana Zeyneb Alhindawi

Médecins Sans Frontières offre des soins pédiatriques hospitaliers à Monrovia, la capitale du Libéria. 

Les équipes de Médecins Sans Frontières travaillent dans le Bardnesville Junction Hospital à Monrovia, ouvert en 2015. Elles offrent des soins pédiatriques aux populations de la capitale du Libéria et de ses alentours.

A Monrovia, le personnel médical a fait partie des premières victimes de l’épidémie de virus Ebola et, dans la capitale libérienne, la moitié des centres de santé étaient fermés. Un seul hôpital fonctionne encore. Cette désorganisation a privé de soins une grande part des habitants de la ville : femmes enceintes, enfants atteints de malnutrition ou de paludisme, ou encore victimes d'accidents de la route.

Pourquoi Médecins Sans Frontières intervient ?

La mortalité des enfants de moins de cinq ans est très élevée au Libéria : on compte en moyenne près de 70 décès pour 1 000 naissances vivantes (OMS, 2016) et le secteur de la santé a été durement touché par l’épidémie d’Ebola. Près de 200 travailleurs de santé sont décédés lors de cette épidémie, ce qui représente 8 % de l’ensemble des personnels de santé du pays.

Notre intervention

Le Bardnesville Junction Hospital (BJH) de Médecins Sans Frontières dispose d’une centaine de lits, répartis entre une unité de soins intensifs pédiatriques et un service d’hospitalisation pour les enfants de moins de 15 ans, un programme d'alimentation thérapeutique et un programme chirurgical pédiatrique.

En septembre 2016, le Liberian Board of Nursing and Midwifery a référencé l’hôpital de MSF comme site de formation clinique. Le premier groupe d’étudiants infirmiers a achevé sa formation pratique en décembre de la même année. 

À la fin de l’année 2016, avec le rétablissement progressif du système hospitalier libérien, Médecins Sans Frontières décide de repositionner les services de l’hôpital. L’unité de soins néonataux intensifs à été transférée à l’hôpital John F. Kennedy de Monrovia, qui dispose d’une maternité.

En janvier 2018, MSF a ouvert un projet de chirurgie pédiatrique au sein du BJH et a effectué 735 procédures au cours de l'année, notamment des chirurgies d'urgence. Les initiatives chirurgicales pédiatriques spécialisées ont commencé en janvier 2019.