Opération

Liban : soins pédiatriques hospitaliers à Zahlé

© Florian SERIEX/MSF

Médecins Sans Frontières offre des soins de santé pédiatriques aux populations vulnérables du Liban depuis mars 2017, en collaboration avec le ministère de la Santé.

Les équipes de Médecins Sans Frontières travaillent dans l’hôpital public de Zahlé, dans l’est du pays et offrent notamment une prise en charge des urgences et des soins chirurgicaux aux enfants âgés de 28 jours à 15 ans.

Pourquoi Médecins Sans Frontières intervient ?

L’accès aux soins de santé en général et aux soins pédiatriques en particulier est très limité dans la région de la plaine de la Bekaa au Liban. Aucune structure gouvernementale ou publique ne propose de soins pédiatriques spécialisés et les cliniques ou hôpitaux privés sont financièrement inaccessibles pour de nombreuses personnes. On estime qu’environ 500 000 réfugiés syriens vivent dans cette région, avec une proportion importante d’enfants de moins de 15 ans. Ils sont nombreux à vivre dans des conditions précaires (abris de fortune, garages, tentes) avec très peu de ressources pour subsister.

Le programme est ouvert aux enfants vulnérables, quelle que soit leur nationalité.

Notre intervention

Médecins Sans Frontières offre des soins pédiatriques aux populations vulnérables à Zahlé, une ville de l’est du Liban.

Les équipes de Médecins Sans Frontières travaillent dans l’unité de pédiatrie de l’hôpital Elias Hraoui, ouverte par l’association en mars 2017. Cette unité compte une vingtaine de lit et comprend également un service de soins intensifs, ce qui permet d’offrir une hospitalisation aux cas les plus sévères.

Depuis de l’année 2018, l’association propose également des soins chirurgicaux.

Médecins Sans Frontières travaille également avec l’organisation médicale WAHA (Women and Health Alliance) et propose des consultations externes, en particuliers pour les enfants souffrant de maladies chroniques ou de pathologies sévères.