Opération

Bangladesh : assistance aux personnes marginalisées à Dhaka

© Alva Simpson White/MSF

Au Bangladesh, Médecins Sans Frontières apporte son aide aux réfugiés Rohingyas, mais aussi aux populations locales, comme à Dhaka, où les équipes de MSF sont présentes dans l’un des plus grands bidonvilles de la ville, Kamrangirchar. 

« Les femmes qui viennent dans notre clinique sont agressées physiquement par leur mari. » déclare Rupa, conseillère au dispensaire pour femmes de MSF à Kamrangirchar, un bidonville du sud de Dhaka.  « Ce sont les patientes qui viennent à nous parce qu'elles sont totalement dévastées. »
 © Amber Dowell/MSF
« Les femmes qui viennent dans notre clinique sont agressées physiquement par leur mari. » déclare Rupa, conseillère au dispensaire pour femmes de MSF à Kamrangirchar, un bidonville du sud de Dhaka.  « Ce sont les patientes qui viennent à nous parce qu'elles sont totalement dévastées. » © Amber Dowell/MSF

Pourquoi Médecins Sans Frontières intervient ?

Avec environ 1 million d’habitants, les conditions de vie à Kamrangirchar sont particulièrement dures. En plus de l’extrême pauvreté dans laquelle les habitants vivent, les possibilités de travail offertes sont souvent néfastes pour la santé. La prévalence, pour les femmes, des violences sexuelles commises par le mari ou par un autre membre de la famille, y est particulièrement grande : en 2018, une étude menée montrait que 72% d’entre elles affirmaient avoir été victimes de violences dans le cadre domestique durant la dernière année écoulée.

Notre intervention

Les équipes de Médecins Sans Frontières à Kamrangirchar proposent des services de santé pour les filles et les femmes, en offrant notamment un soutien médical et psychologique aux victimes de violences conjugales, sexuelles et intimes.
Ce soutien prend aussi la forme d’une aide psychologique, qu’il s’agisse d’écoute mais aussi de consultations plus poussées pour apprendre à gérer le stress que ces violences engendrent.

L’intervention de MSF à  Kamrangirchar consiste également à faciliter l’accès de la population à des soins de santé sexuelle et reproductive, avec une attention toute particulière pour les jeunes femmes, adolescentes de moins de 20 ans. En 2018, Les équipes de Médecins Sans Frontières ont assuré 12 000 consultations prénatales et assisté la naissance de centaines de nouveaux-nés en orientant les patientes vers un hôpital de référence, pour lequel MSF couvre les frais nécessaires à la prise en charge de l’accouchement ou de la césarienne. MSF couvre également un  service de planning familial.

Dans le cadre du programme de santé au travail, les équipes de Médecins Sans Frontières à Kamrangirchar, offrent  des soins de santé gratuits, des consultations médicales, et des campagnes de vaccinations antitétaniques auprès de personnes travaillant dans des usines de petite et moyenne taille, dans des conditions particulièrement dangereuses pour la santé. Il s’agit généralement de travail au contact de matières plastique, de métaux ou substances chimiques, s’effectuant sans gants, sans lunettes et sans masque de protection.