Tuberculose résistante : MSF remet 50 000 signatures à l’Assemblée mondiale de la santé pour demander des mesures immédiates

Alors que l’Assemblée mondiale de la Santé en cours à Genève s’apprête à adopter une stratégie globale de lutte contre la tuberculose pour les vingt prochaines années Médecins Sans Frontières a remis aujourd’hui aux délégués les 50 000
©CAME

Alors que l’Assemblée mondiale de la Santé en cours à Genève s’apprête à adopter une stratégie globale de lutte contre la tuberculose pour les vingt prochaines années, Médecins Sans Frontières a remis aujourd’hui aux délégués les 50 000 signatures récoltées par son manifeste « Des diagnostics, des traitements », en les appelant à prendre des mesures pour améliorer dès aujourd’hui la prise en charge de la tuberculose résistante.

« Nous saluons les objectifs ambitieux dans la lutte contre la tuberculose à l’horizon 2035, mais nous ne pouvons pas attendre 20 ans. Aujourd’hui, les patients meurent à cause du manque de diagnostics et de traitements, explique Manica Balasegaram, directeur général de la Campagne d’accès aux médicaments essentiels (CAME) de MSF. Nous demandons aux gouvernements de prendre dès maintenant des mesures pour réduire rapidement la liste des patients atteints de tuberculose résistante condamnés à mort faute de traitement efficace ».

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), au moins 17 000 personnes atteintes de tuberculose résistante (TB-R) n'ont pas eu accès au traitement en 2012. Ce chiffre est d’autant plus inquiétant que seuls quelque 20% des malades sont aujourd’hui diagnostiqués. Les patients soignés, eux, doivent suivre un traitement de deux ans, toxique et cher, avec seulement une chance sur deux d’être guéris. Nombre d’entre eux ne sont pas en mesure de le terminer.

Plus de 800 patients TB-R et 1 500 soignants font partie des quelque 50 000 signataires du manifeste « Test me, treat me »des diagnostics, des traitements ») qui demande notamment la mise au point de nouveaux protocoles thérapeutiques plus courts, plus efficaces, mieux tolérés et plus abordables.

« Au cours de mes trois années de lutte contre la tuberculose ultrarésistante, j'ai vu trop d’amis mourir, a déclaré Phumeza Tisile, co-auteure du manifeste. Au nom de tous les malades, dont je suis venue faire entendre la voix à Genève, j’exige que les gouvernements prennent leurs responsabilités et des mesures concrètes pour améliorer nos chances de survie. Nous ne pouvons pas attendre plus longtemps ».

Il est possible d’adopter dès aujourd’hui des mesures qui permettent aux patients de suivre leur traitement jusqu’au bout, améliorant les chances de guérison. Un traitement de neuf mois, au lieu de deux ans, peut être prescrit dans certains contextes, conformément aux recommandations de l’OMS. L’utilisation dite ‘compassionnelle’ des nouveaux médicaments antituberculeux récemment mis au point – la bédaquiline et le délamanide – devrait être encouragée pour les patients en échec thérapeutique, et l’enregistrement de ces médicaments dans les pays par les compagnies pharmaceutiques accéléré. Enfin, la mise à disposition des soins au domicile des patients ou dans la communauté devrait être promue, pour éviter de longues durées d’hospitalisation et réduire les listes d’attente.

MSF est investie depuis 30 ans dans la prise en charge de la tuberculose. Elle traite chaque année près de 30 000 personnes souffrant de la tuberculose, dont près de 1 800 atteintes d’une forme résistante de la maladie, dans 21 pays.
 

La campagne « Des diagnostics, des traitements »

En 2013, Phumeza Tisile, une étudiante sud-africaine de 23 ans sous traitement pour une tuberculose multi-résistante, a lancé la campagne « Des diagnostics, des traitements » avec son médecin, le Dr. Jennifer Hughes de MSF.

Après trois ans de traitement intensif, et pas moins de 20 000 comprimés, Phumeza est enfin guérie. Les médicaments lui ont fait perdre définitivement l’ouïe. Elle fait partie des 13% de patients atteints par une tuberculose ultra-résistante à avoir vaincu cette maladie.

Le manifeste « Des diagnostics, des traitements » est disponible ici : www.msfaccess.org/TBmanifesto

À lire aussi