Sida: un rapport qui dévoile des stratégies réussies

Médecins Sans Frontières a commencé un programme de traitement des malades du sida par antirétroviraux (ARV) à la Blue House une structure de santé qui accueille des patients vivant dans le bidonville de Matharé à Nairobi.
©Chris de Bode

MSF et l'OMS (Organisation mondiale de la santé) ont publié conjointement un rapport intitulé "Relever le défi: approvisionnement de médicaments antirétroviraux dans les pays aux ressources faibles à modérées".

Dans ce rapport, publié à l'occasion de la 13ème conférence internationale sur le sida et les MST en Afrique qui s'est tenue la semaine dernière, l'expérience du Malawi est révélatrice. Dans le cadre de son programme de traitement des malades du sida, MSF fournit des médicaments pour les malades du district de Chiradzulu, où 1400 personnes reçoivent actuellement une trithérapie. Le Malawi fait partie des pays les moins développés et près de 16 % de sa population est touchée par le VIH. Le prix des antirétroviraux (ARV) y est parmi les plus faibles au monde, soit 288 US$ par personne et par an. Ce résultat est le fruit de la concurrence des fabricants de génériques, ainsi qu'à la volonté du gouvernement d'enregistrer des ARV génériques.

À lire aussi