Fin de la pétition ‘A Fair Shot’ : MSF remet près de 400 000 signatures à Pfizer exigeant la réduction du prix du vaccin contre le pneumocoque

Remise de la pétition A Fair Shot à New York le 27 avril 2016 . MSF
Remise de la pétition A Fair Shot à New York le 27 avril 2016 . © MSF ©MSF

Un sit-in a été organisé devant le siège du laboratoire à New York, pour rappeler que 2 500 enfants meurent chaque jour d’une pneumonie.

Médecins Sans Frontières (MSF) a remis aujourd’hui au siège de Pfizer, à New York, près de 400 000 signatures récoltées par la pétition A Fair Shot / L’injuste prix. La pétition demande à Pfizer et GlaxoSmithKline (GSK) de réduire le prix du vaccin conjugué contre le pneumocoque (PCV) à 5 dollars (environ 4,50 euros) par enfant dans tous les pays en développement et pour les organisations humanitaires. Tuant  près d’un million d’enfants par an, la pneumonie reste aujourd’hui la première cause de décès infantiles dans de nombreux pays en développement.

« De millions de nourrissons et de jeunes enfants dans le monde restent exposés aux pneumonies, à cause des prix pratiqués par Pfizer et GSK, qui sont trop élevés pour de nombreux gouvernements et organisations humanitaires, explique le Dr. Greg Elder, coordinateur médical de la Campagne d’Accès aux Médicaments Essentiels (CAME) de MSF. Pfizer et GSK ont déjà vendu des vaccins contre le pneumocoque pour un montant total de plus de 30 milliards de dollars. Ils peuvent se permettre d’en réduire le prix, pour permettre à tous les pays en développement de protéger leurs enfants ».

MSF a remis les signatures récoltées par la pétition A Fair Shot /L’injuste prix au cours d’un sit-in devant le siège de Pfizer, à New York. 2 500 fleurs ont été déposées à l’entrée du bureau, une pour chaque enfant qui décède d’une pneumonie tous les jours. Les noms des près de 400 000 signataires de la pétition, en provenance de 170 pays, ont été imprimés et déposés dans un berceau vide.

En mai 2015, 193 pays réunis à l’Assemblée Mondiale de la Santé ont adopté à l’unanimité une résolution historique, demandant des vaccins plus abordables et davantage de transparence autour des mécanismes de fixation de leur prix. Des pays comme l’Algérie, la Bosnie, l’Egypte, l’Indonésie, la Jordanie, la Thaïlande et la Tunisie, parmi d’autres, ont affirmé ne pas être en mesure d’introduire le PCV à cause de son prix élevé.

Ces dernières années, MSF a utilisé le vaccin contre le pneumocoque en situation de crise humanitaire en République centrafricaine, en Ethiopie, au Soudan du Sud et en Ouganda, entre autres.

« Nous avons vu trop d’enfants mourir d’une pneumonie, et nous en verrons malheureusement encore beaucoup d’autres mourir tant que tous les pays ne pourront acheter ce vaccin, qui peut sauver de nombreuses vies, poursuit le Dr. Elder. C’est extraordinaire de voir que près de 400 000 personnes dans le monde nous ont rejoints pour dire à Pfizer et GSK qu’ils doivent réduire leurs prix, pour que plus d’enfants puissent être sauvés. A quoi sert-il d’avoir un vaccin qui peut sauver des vies, si les gens qui en ont le plus besoin ne peuvent pas y avoir accès ? »


Les équipes MSF vaccinent des millions de personnes chaque année, en réponse à des épidémies (rougeole, méningite, fièvre jaune, choléra), et dans le cadre des activités de vaccination de routine, à destination des jeunes enfants. En 2014, MSF a administré plus de 3,9 millions de doses de vaccins et autres produits immunologiques.

Après cinq ans de négociations infructueuses avec Pfizer et GSK, MSF a lancé en avril 2015 la campagne A Fair Shot / L’injuste prix, pour demander aux deux laboratoires de réduire le prix du vaccin contre le pneumocoque à 5 dollars.

En janvier 2015, MSF a également diffusé son nouveau rapport sur le prix des vaccins, « The Right Shot : généraliser l'accès à des vaccins abordables et mieux adaptés », montrant que le coût de la vaccination des enfants dans les pays les plus pauvres a été multiplié par 68 depuis 2001, et que de nombreux pays ne peuvent pas se permettre d’acheter les nouveaux vaccins, très chers, comme celui contre le pneumocoque.


Pour plus d’informations sur la campagne A Fair Shot / L’injuste prix : www.afairshot.org
 

Découvrez les clips de la campagne

L'injuste prix - Les montagnes russes

 

L'injuste prix - La réunion

 

L'injuste prix - L'option d'achat

 

À lire aussi