Afghanistan : attaque abjecte contre la maternité de Dasht-e-Barchi

Entrée de l'hôpital Dasht-e-Barchi à Kaboul le lendemain de l'attaque survenue le 12 mai 2020.
Entrée de l'hôpital Dasht-e-Barchi à Kaboul le lendemain de l'attaque survenue le 12 mai 2020. © MSF/Frederic Bonnot

Les équipes de Médecins Sans Frontières sont dévastées par l’attaque abjecte perpétrée hier contre des femmes enceintes, des mères et des bébés dans la maternité qu’elles gèrent au sein de l’hôpital Dasht-e-Barchi à Kaboul.

Profitant de la vulnérabilité totale de femmes enceintes, de jeunes mères et de nouveau-nés pris en charge au sein de l’hôpital de Dasht-e-Barchi à Kaboul, un nombre inconnu d’assaillants ont attaqué pendant plusieurs heures la maternité gérée par MSF à coups de tirs et d’engins explosifs.

Cet acte de violence lâche et insensé a coûté la vie à de nombreuses personnes et privé des femmes et des enfants d’un service de soins essentiels, dans un contexte où l’accès à ces soins est déjà limité. La maternité se situe dans un quartier de l’ouest de Kaboul, peuplé de plus d’un million et demi de personnes.

Plusieurs patients ont été tués. Il semble presque certain qu'au moins l'un de nos soignants se trouve parmi les victimes, toujours en cours d'identification. Malgré une situation chaotique, tous les efforts sont déployés pour assurer les soins de nos patients et des blessés, fournir un soutien psychologique au personnel et l’aide nécessaire aux familles des victimes.

Une femme a accouché pendant que l’attaque avait lieu. La mère et son bébé se portent bien.

Nos soignants mais aussi toute l’équipe de la maternité fournissent un service précieux à de nombreuses femmes, et en particulier à celles ayant des accouchements compliqués.

Les activités médicales de la maternité de Dasht-e-Barchi sont actuellement suspendues. Les patients ont été évacués vers les hôpitaux alentours et le personnel mis à l’abri. 

Plus que jamais, MSF exprime sa solidarité avec la population afghane.


MSF a ouvert la maternité de 55 lits à l’hôpital de Dasht-e-Barchi en 2014. Depuis le début de l’année, 5 401 accouchements ont été réalisés et 524 bébés ont été soignés dans l’unité pour les nouveau-nés et les soins maternels.

C’était Dasht-e-Barchi

Reportage au cœur de la maternité avant l’attaque du 12 mai 2020

Voir le grand format

À lire aussi