Nos métiers

Responsable Eau Hygiène et Assainissement (EHA)

© Albert Masias/MSF

Profil

Diplômes

  • Hydraulicien, spécialiste en traitement de l'eau, géologue, hydrogéologue, technicien en assainissement et/ou autres qualifications techniques en rapport avec le domaine d'activité. 

Expérience

  • 2 ans d'expérience professionnelle
  • des compétences en encadrement ou formation sont un plus

Disponibilité

  • 6 mois minimum

Langue

  • anglais niveau B1 (selon la grille CECREL)

Compétences

  • disposition à travailler au sein d'équipes multiculturelles et pluridisciplinaires
Déposer une candidature

Le responsable Eau Hygiène et Assainissement (EHA) intervient sur l'approvisionnement en eau des structures de santé et/ou des populations privées d'eau en raison de conflits, catastrophes naturelles, etc.

  • Il assure également la qualité de cette eau.

  • En collaboration avec l'équipe médicale, il participe à l'hygiène hospitalière et met en place la lutte contre les vecteurs de maladies.

  • Il construit des ouvrages (douches, latrines…) pour évacuer les eaux usées, pour éliminer les déchets hospitaliers.

Activités

  • gérer le matériel EHA du projet : achat, installation, maintenance et suivi du matériel EHA,

  • gérer les infrastructures du projet : construction et travaux de réhabilitation, interventions techniques dans le domaine de l'eau-hygiène-assainissement,

  • encadrer et former les équipes logistiques, personnel national et/ou expatrié,

  • apporter le support logistique EHA aux équipes médicales,

  • participer à la définition des orientations opérationnelles et des objectifs logistiques du projet en collaboration avec les équipes médicales et le coordinateur du projet.

Témoignage audio

Antoine Gilbert est logisticien "watsan", qui veut dire, en jargon MSF, qu’il mène des actions sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement en situation d’urgence. Il revient d’une opération Covid sur l’île de Lesbos en Grèce, où MSF porte depuis quelques années un secours matériel, médical et psychologique aux migrants bloqués dans des camps. C’était sa deuxième mission humanitaire pour MSF, il s’était déjà occupé de l’assainissement au Soudan du Sud. Il raconte son parcours, qui l’a amené à travailler dans des conditions qui demandent une adaptation constante.