Ukraine : suivez nos opérations d'urgence

Carte des activités de MSF - Mai 2022
Carte des activités de MSF - Mai 2022 © MSF/Jorge Montoya

Alors que l’offensive russe s'intensifie dans l'est de l'Ukraine, Médecins sans frontières (MSF) mène des opérations médicales dans différentes zones du pays et continue d'acheminer du matériel aux hôpitaux et aux centres de santé ainsi qu'au Ministère de la Santé qui redirige vers des sites à fort besoin.

12 mai

Après s’être retirées de la région de Kiev, les forces russes poursuivent leur assaut à l'est, en particulier vers Slobojansky et Donetsk. On compte désormais plus de 8 millions de déplacés internes en Ukraine, selon l’Organisation internationale pour les migrations. Dans ce contexte, MSF étend ses activités dans l'est du pays et renforce l’appui qu’elle apporte au système de santé ukrainien : désormais, plus de 550 personnes sont déployées sur le terrain.

11 mai

Entre le 25 février et le début du mois d'avril, la ville d'Hostomel, dans la banlieue de Kiev, a été le théâtre de combats féroces. Dès que la situation sécuritaire s'est améliorée, une équipe MSF s'est mobilisée pour aider à relancer les services médicaux dans la ville.

08 mai

Nous travaillons pour essayer de répondre à la demande que nous avons reçue du ministère ukrainien de la réintégration des territoires temporairement occupés, pour que MSF aide à l'évacuation des malades et des blessés de Marioupol.

06 mai

S'adaptant au conflit, MSF développe et intensifie ses activités médicales en Ukraine où elle emploie désormais 570 personnes : médecins, infirmiers, psychologues, logisticiens et gestionnaires. Nos équipes sont actuellement basées à Berehove, Bila Tserkva, Dnipro, Ivano-Frankivsk, Kharkiv, Kyiv, Lviv, Mukachevo, Odesa, Poltava, Pokrovsk, Uzhhorod, Kropyvnytskyi, Vinnytsia et Zhytomyr. Depuis le 24 février, MSF a apporté plus de 460 tonnes de matériel médical et de secours en Ukraine.

04 mai

Dans la ville de Zaporijia, un centre commercial a été transformé en centre d'accueil pour les personnes fuyant Marioupol et les autres régions du sud-est de l'Ukraine où se déroulent de violents combats. Ces survivants peuvent y trouver eau et nourriture, ainsi qu'un soutien social et une aide médicale. La plupart des personnes accueillies ont vécu des expériences traumatisantes, c'est pourquoi une équipe MSF apportant une première aide psychologique est présente. Elle s'assure que les survivants sont en sécurité, que leurs besoins psychologiques immédiats sont pris en compte et qu'ils sont mis en relation avec les services les plus adaptés à leurs besoins.

La psychologue MSF Marina Popova prodigue les premiers soins psychologiques à une femme qui vient d'arriver en bus au centre d'accueil de Zaporijia.
 © MSF/Pau Miranda
La psychologue MSF Marina Popova prodigue les premiers soins psychologiques à une femme qui vient d'arriver en bus au centre d'accueil de Zaporijia. © MSF/Pau Miranda

02 mai

Depuis le début de la guerre, la ville de Kharkiv s'est en partie vidée et des équipes MSF proposent des consultations dans le métro, où les habitants restés sur place se sont réfugiés pour échapper aux bombardements incessants.

25 avril

Les équipes de MSF ont parcouru les rues de Borodyanka et Makariv, dans l'Oblast de Kiev, pour effectuer des visites à domicile et mettre en place des cliniques mobiles. En deux semaines, elles ont réalisé 250 consultations, principalement pour des personnes âgées restées sur place.

20 avril

Depuis que la guerre a éclaté en Ukraine, des milliers de personnes dorment dans le métro de Kharkiv. Le Dr. Morten Rostrup fait partie des équipes MSF qui leur offrent une assistance médicale. Il témoigne des traumatismes que nombre d’entre eux ont vécus et des difficultés auxquelles font face les personnes atteintes de maladies chroniques.

15 avril

Depuis le début de la guerre, Kharkiv, deuxième ville du pays, a été largement touchée par l’offensive russe. Alors que la ville s’est depuis vidée en partie, les habitants restés sur place se sont réfugiés dans le métro pour échapper aux bombardements incessants. Des équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) proposent des consultations dans plusieurs stations du métro.

14 avril

MSF intensifie ses activités médicales en Ukraine, en déployant désormais 324 personnes.  Actuellement, nos équipes sont présentes dans de nombreuses villes : Kiev, Lviv, Vinnytsia, Zhytomir, Dnipro, Kharkiv, Odessa, Mykolaïv, Poltava, Bila Tserkva, Uzhhorod et Ivano-Frankivsk. Du matériel médical continue également à être acheminé : plus de 225 tonnes depuis le début de la guerre. 

13 avril

Natalie Roberts est médecin et directrice d’études au CRASH, et revient d'Ukraine, où elle a constaté les difficultés auxquelles font face les personnes vulnérables, âgées, handicapées ou souffrant de maladies chroniques. Des milliers de personnes sont aujourd'hui dans l’incapacité de fuir leur ville ou même de se déplacer.

10 avril

48 patients en provenance d'hôpitaux proches des lignes de front ont été évacués, avec l'appui du ministère de la Santé et des chemins de fer ukrainiens.

08 avril

Depuis le 24 février, MSF a expédié plus de 200 tonnes de matériel médical et d’équipement de secours en Ukraine. Près de 300 membres des équipes MSF travaillent désormais dans le pays. L’association a mis en place un nouveau projet médical à Hostomel, située près de Boutcha et Kiev et occupée par l’armée russe pendant 35 jours, afin de fournir des soins de santé primaire et de santé mentale aux habitants.


Aujourd’hui, la gare de Kramatorsk, dans l’oblast de Donetsk, a été attaquée. Nos équipes y étaient hier, et ont vu des centaines de personnes s’y rendre pour essayer de partir.

07 avril

Augustin Augier, chef de mission de retour d'Ukraine, revient sur les contraintes liées à l'intervention de MSF dans le pays.

Ukraine : « Il est utile de diffuser nos savoir-faire »

05 avril

Une équipe de quatre personnes de Médecins sans Frontières s'est rendue à Mykolaïv pour rencontrer les autorités sanitaires. Vers 15h30, alors que l'équipe entrait dans l'hôpital oncologique de la ville, qui traite les blessés depuis le début de la guerre, les environs de l'hôpital ont été touchés par un bombardement.

04 avril

Retour sur le transfert de neuf patients, depuis l'hôpital de Zaporijjia, dans le sud du pays, jusqu'à Lviv, réalisé à bord d'un train médicalisé mis en place par Médecins Sans Frontières, en partenariat avec les Chemins de fer ukrainiens. Joanne Liu, pédiatre MSF, témoigne de cette opération médicale inédite en Ukraine.

L'intervention de MSF entre le 24 février et le 01 avril 2022

Dès les premiers jours de l’offensive russe, MSF a suspendu les programmes qu'elle menait en Ukraine liés à la prise en charge de la tuberculose et du VIH ainsi que les cliniques mobiles qui étaient déployées depuis 2015 dans l'est du pays. Nous avons réorienté nos activités vers des opérations d’urgence en déployant des équipes dans les pays limitrophes afin de soutenir l'aide aux réfugiés et d'envoyer du matériel médical ainsi que du personnel.

 

© MSF

Soutenez nos actions d'urgence

En donnant à MSF, vous permettez à nos équipes de pouvoir intervenir rapidement partout dans le monde

Je donne
© Solen Mourlon/MSF

Suivez nos interventions sur le terrain grâce à notre newsletter

Je m'inscris à la newsletter mensuelle

À lire aussi