Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Sud Darfour : MSF de retour à Muhajeria

Un médecin MSF examine un enfant à l'hôpital de Muhajeria Sud Darfour janvier 2008.
Un médecin MSF examine un enfant à l'hôpital de Muhajeria, Sud Darfour, janvier 2008. © Avril Benoît /MSF

Une équipe MSF a pu retourner à Muhajeria, au Sud Darfour, où près de 35 000 personnes affectées par des affrontements ont dû être laissées sans assistance suffisante quatre semaines plus tôt.

Mi-Janvier, d'importants combats entre deux groupes rebelles rivaux ont forcé MSF à évacuer la plupart de son personnel médical vers Nyala, capitale régionale située à 80 km.

Aux premiers jours d'affrontements, la base MSF de Muhajeria a été complètement détruite par le feu. La clinique MSF est restée intacte et a pu continuer de fonctionner grâce à la présence d'une équipe réduite de personnels MSF soudanais.

MSF a pu reprendre ses activités médicales et le nombre de consultations a doublé dès le deuxième jour. Il est prévu de renforcer les équipes et de restaurer les cliniques endommagées des alentours de Labado et Um Shegeira.

Reshma Adatia, responsable des projets MSF au Soudan et actuellement présente à Muhajeria, explique : « Nous espérons pouvoir proposer le plus vite possible des soins médicaux similaires à ceux dispensés avant notre évacuation

Les populations de Muhajeria et de ses environs ont été directement affectées par les affrontements.L'évacuation du personnel médical de MSF a laissé la population sans assistance médicale suffisante ni support nutritionnel.

« Près de la moitié de la population de la ville semble avoir quitté les lieux. Nous ne savons pas exactement où ils se trouvent, mais nous allons continuer à suivre la situation et à assister la population en fonction des besoins.

"La plupart d'entre eux a probablement fui rapidement, sans avoir le temps de rassembler et d'emporter quelques provisions. Nous craignons qu'ils aient besoin de secours en toute urgence ", a ajouté Reshma Adatia.

Plus au nord, les équipes ont constaté l'arrivée de nouvelles populations déplacées. Ils ont rejoint un camp des alentours de El-Fasher, où MSF soutient d'autres organisations apportant une assistance médicale à près de 5300 personnes nouvellement déplacées.

Au sud de la ville, les équipes ont distribué du matériel de première nécessité à près de 1000 personnes, qui avaient dû abandonner leur maison derrières elles. Les déplacements ne s'étant pas interrompus, MSF prévoit de continuer ces distributions et d'augmenter l'offre de soins médicaux.

Depuis juillet 2004, MSF apporte une assistance médicale dans et autour de Muhajeria. En 2008, MSF a donné plus de 54 000 consultations médicales, près de 6 500 femmes ont été prises en charge, 300 accouchements ont été réalisés et environ 1000 enfants malnutris ont été traités.

Des cliniques mobiles apportent également une offre de soins aux populations des environs de Labado et Um Shegeira. A El Fasher, au Nord Darfour, MSF fournit des soins médicaux à près de 33 000 personnes vivant dans les camps de Shangil et Shadat et dans les villages alentours.

À lire aussi