Être généreux ici, c’est soutenir nos médecins sur tous les terrains

ÊTRE GÉNÉREUX ICI, C'EST VACCINER SOUFFRANCE À BIRINGI

En savoir plus

Soudan - Arrêt des poursuites contre nos deux volontaires

Le gouvernement soudanais a abandonné les charges contre deux volontaires de la section hollandaise de MSF. Nous accueillons cette nouvelle avec soulagement et continuerons d'apporter notre aide aux populations vulnérables du Darfour.

Nous accueillons avec soulagement l'arrêt des poursuites contre Paul Foreman, le chef de mission de la section hollandaise de MSF et Vincent Hoedt, le coordinateur de ses activités au Darfour.

« Nous allons à nouveau pouvoir accorder toute notre attention à l'assistance que nous apportons aux populations du Darfour, qui sont entièrement dépendantes de l'aide, explique Geoff Prescott, directeur général de MSF à Amsterdam. Car elles continuent de souffrir d'actes de violence ainsi que d'importants besoins médicaux. MSF continuera à leur apporter son aide », ajoute-t-il.


Arrestations scandaleuses

Paul Foreman et Vincent Hoedt avaient été arrêtés fin mai. Ils étaient accusés de "publication de faux rapports, attaques contre la société soudanaise et espionnage", suite à la publication le 8 mars dernier par la section hollandaise de Médecins Sans Frontières du rapport "La violence sexuelle au Darfour". Suite à ces arrestations, les deux volontaires avaient été libérés sous caution et empêchés de quitter le pays. Avec l'abandon des charges, ils vont pouvoir reprendre leur travail aussi tôt que possible.

180 volontaires internationaux et 3.000 Soudanais travaillent dans 29 sites de déplacés au Darfour. Sur ces 12 derniers mois, plus d'un million de consultations ont été délivrées et 50.000 enfants souffrant de malnutrition ont été pris en charge par nos équipes.

 

 

À lire aussi