Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

RDC - 24 heures à Rutshuru - Notre coordinateur d’urgence témoigne

Thierry Allafort coordinateur d'urgence MSF à Rutshuru
Thierry Allafort, coordinateur d'urgence MSF à Rutshuru © Christophe Calais pour MSF

Après les affrontements à Kiwanja, plus de 50 blessés ont été traités par notre équipe à Rutshuru.

L'équipe MSF qui travaille dans l'hôpital de Rutshuru, dans le Nord Kivu, a vu arriver, les 5 et 6 novembre, des milliers de déplacés fuyant les combats dans la ville voisine de Kiwanja. 50 blessés arrivent à l'hôpital.

Thierry Allafort , coordinateur des programmes d'urgence MSF à Rutshuru témoigne.

« C'est à peu près toute la population de Kiwanja qui s'est déplacée 20.000 personnes, un flux continu, pendant des heures. Des femmes, des hommes, des enfants, des vieillards, des blessés.

La ville de Rutshuru ressemblait hier à un grand camp de déplacés. Les gens se sont installés dans les familles, dans les églises, dans l'hôpital, dans la rue, ils ont dormi un peu de partout. Ils commencent à rentrer, mais très doucement,  car il y a eu beaucoup de violence»

À lire aussi