Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Malnutrition – Une nouvelle stratégie préventive

Une étude sur la prévention de la malnutrition infantile vient d'être publiée. Elle été réalisée par Epicentre, le centre de recherche en épidémiologie de MSF.

Distribution de suppléments nutritionnels, ou bien d’argent ? Les acteurs qui tentent de prévenir l’apparition de cas de malnutrition aiguë sévère chez les enfants se servent de l'une ou l'autre de ces méthodes. L’équipe Epicentre au Niger a comparé leurs résultats.

Dans ses programmes, MSF utilise des suppléments nutritionnels, comme par exemple les pâtes à base de lait enrichies en micronutriments. Ils donnent de bons résultats, et sont faciles à administrer aux enfants. L'étude montre que distribuer en plus une somme d’argent aide les foyers les plus vulnérables.

Mali, Soudan du Sud, République centrafricaine… En 2013, MSF a pris en charge plus de 230 000 enfants malnutris, dans 30 pays différents. L'enjeu pour les équipes est de pouvoir intervenir le plus tôt possible, pour éviter que ces enfants ne tombent gravement malades.

À lire aussi