Le blog de David, chirurgien à Rutshuru en RD Congo

Service de chirurgie à l'hôpital général de référence de Rutshuru
Service de chirurgie à l'hôpital général de référence de Rutshuru ©MSF

David Lauter est chirurgien généraliste près de Seattle aux Etats-Unis où il exerce depuis 20 ans. Après une première expérience avec Médecins Sans Frontières en République centrafricaine, David effectue sa deuxième mission. Il sera basé à Rutshuru en République démocratique du Congo pendant cinq semaines.

Dans le premier opus de son blog, David nous raconte ses préparatifs, qu'il appréhende bien plus sereinement que lors de sa première mission.

Extrait de son premier billet "En route vers Rutshuru" :
 

Je quitterai Seattle pour la République démocratique du Congo (RDC) dans les 24 heures. Ce sera ma deuxième mission avec Médecins Sans Frontières comme chirurgien ; six mois seulement après avoir passé 5 semaines pour une mission en République centrafricaine. Cette fois-ci, je me rends à l’est de la RDC, près du lac Kivu, dans la région des Grands Lacs, pour travailler à l’hôpital de la ville de Rutshuru.

 

(...) Comme un étudiant de licence arrogant qui se rend compte qu’il a appris le plus important en première année d’université, je suis détendu avant ce voyage, hormis le regret de laisser mes enfants à nouveau pendant un mois et le stress des derniers préparatifs pour 5 semaines de mission loin de la maison. Les bagages seront plus faciles à faire cette fois-ci !
Lire la suite
 

Que fait MSF à Rutshuru ?

Depuis 2005, MSF travaille avec le ministère de la Santé au sein de l’hôpital général de référence (HGR) comportant 280 lits. En décembre 2012, le ministère de la Santé a repris la gestion des services de maternité et médecine interne et pédiatrie alors que MSF poursuit ses activités « pôle chaud » : chirurgie, soins intensifs, urgences, grands brûlés et prise en charge des victimes de violences sexuelles.

En 2012, MSF a enregistré 2 348 interventions chirurgicales, 13 889 admissions au service des urgences et 651 patientes victimes de violence sexuelle prises en charge. MSF intervient également dans la prise en charge des épidémies, notamment du paludisme (4 473 cas confirmés en 2012).

À lire aussi