URGENCE GAZA

Gaza : devant le Conseil de sécurité de l'ONU, MSF dénonce
le mépris de la vie des civils et appelle à un cessez-le-feu immédiat

Lire l'article

Fonds d'urgence

Chapo

Grâce à vous, nos équipes interviennent en urgence auprès des populations qui en ont le plus besoin, partout où nous agissons.

je donne au fonds d'urgence MSF 

Côte d'Ivoire: secours aux blessés


Mis en ligne le 9 novembre 2004
Depuis jeudi dernier, la situation est extrêmement tendue en Côte d'Ivoire. Après des attaques aériennes sur le nord du pays, c'est Abidjan, la capitale économique ivoirienne, qui s'est enflammée. Nos équipes portent secours aux blessés, à Abidjan comme à Bouaké.
Jeudi dernier, des attaques aériennes sur la ville de Bouaké, en zone sous contrôle des Forces Nouvelles (ex-rebelles), ont provoqué un afflux de blessés à l'hôpital public où travaille notre équipe médicale et chirurgicale. Une cinquantaine de personnes ont été prises en charge.

A Abidjan, pour parer aux besoins les plus urgents, nous avons fait une donation de matériel médical et de médicaments à l'hôpital de Treichville, quartier au centre d'Abidjan, qui a reçu dans la nuit de samedi à dimanche près de 80 blessés.
illustration
Bouaké, janvier 2003
Suite à des affrontements, un chirurgien MSF opère un blessé

© Francesco Zizola/Magnum Photos
» Des renforts prÊts À partir
Fortement préoccupée par les conséquences pour les populations civiles de la reprise d'opérations militaires, Médecins Sans Frontières a appelé les parties au conflit à respecter le droit international humanitaire, notamment l'obligation qui leur est faite d'épargner les populations civiles et de respecter les structures sanitaires.

Une équipe supplémentaire se tient prête à partir. Mais l'aéroport d'Abidjan reste fermé, ce qui bloque pour l'instant l'acheminement des volontaires et du matériel nécessaires aux secours d'urgence.

À lire aussi