Tremblements de terre en Syrie et en Turquie

Tremblements de terre en Turquie et en Syrie :
MSF lance une intervention d'urgence

En savoir plus

Séismes en Turquie et en Syrie

Chapo

Aidez nos équipes à intervenir immédiatement auprès des populations partout où l'urgence frappe. Soutenez notre fonds d'urgence.

Je donne

Afrique du Sud : les équipes MSF mobilisées suite aux violentes inondations

Vue d'une habitation détruite suite aux inondations. Afrique du Sud. 2022. 
Vue d'une habitation détruite suite aux inondations. Afrique du Sud. 2022.  © Sandile Ndlovu

Mi-avril, de violentes inondations ont touché Durban et une partie de sa région, le KwaZulu-Natal. Elles ont causé la mort de près de 450 personnes ainsi que des dégâts considérables sur les habitations et les infrastructures. Des dizaines milliers de personnes vivent désormais dans des lieux d’accueil où les conditions de vie sont précaires.

La plupart des quelque 40 000 personnes qui se sont retrouvées sans abri suite aux inondations dévastatrices qui ont touché Durban et sa région sont obligées de loger dans des écoles, des salles communautaires ou des églises. Ces lieux sont souvent dépourvus d’électricité et l’accès à l’eau potable et à un assainissement adéquat est problématique.

« La ville de Durban est toujours durement touchée 10 jours après la tempête. L’accès à l’eau et à l’assainissement est un problème majeur. S’il n’était pas rétabli, on pourrait assister à une détérioration de la situation sanitaire, avec notamment l’apparition de maladies hydriques », explique le Dr. Mani Thandrayen, Responsable des activités médicales MSF. 

L’association a soutenu quatre abris communautaires, aidant à répondre aux besoins immédiats de quelque 500 personnes, avec des biens de première nécessité. 25 toilettes portables et quatre réservoirs d’eau potable ont été installés dans trois lieux d’accueil.

Une grande partie des déplacés ont perdu l’intégralité de leurs biens. Des personnes atteintes de maladies chroniques (tuberculose, VIH/Sida, diabète ou hypertension) ont également perdu leur médicament et ont du mal à accéder aux services de santé en raison de l'ampleur des dommages aux infrastructures.

Les équipes MSF ont notamment fourni des toilettes pour les personnes déplacées par les inondations. Afrique du Sud. 2022. 
 © MSF
Les équipes MSF ont notamment fourni des toilettes pour les personnes déplacées par les inondations. Afrique du Sud. 2022.  © MSF

Au cours de leurs premières visites, les équipes MSF ont constaté que de nombreuses personnes étaient traumatisées et sous le choc de la perte de membres de leur famille. Des médecins, des infirmiers et des travailleurs sociaux travaillent en partenariat avec les autorités locales pour fournir des soins grâce à des cliniques mobiles.

MSF continue d’apporter un soutien ponctuel pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement et évalue les besoins en matière de traitement de l'eau et de forage.

À lire aussi