Afghanistan : hôpital Boost à Lashkar Gah

Hôpital de Boost à Lashkar Gah, en Afghanistan.
Hôpital de Boost à Lashkar Gah, en Afghanistan. 2016 ©Kadir Van Lohuizen

L’entrée de l’hôpital Boost. cet hôpital est géré en partenariat avec le ministère de la Santé Publique afghan.

La salle d’observation des Urgences de l’hôpital Boost. C’est l’un des hôpitaux les plus importants parmi lesquels MSF travaille à travers le monde : 300 lits, 700 collaborateurs nationaux, 25 personnels internationaux.

 

Une petite fille atteinte de malnutrition sévère au centre de nutrition thérapeutique de l’hôpital. La famille est originaire de la région de Marjah, Helmand. La zone a connu de nombreux combats ces derniers mois et la famille a dû fuir plusieurs fois.

A l'intérieur de l’hôpital de Boost, un nouveau patient est admis dans l'aile d'hospitalisation.

Ces patients attendent d'être opérés, à l’hôpital de Boost.

Mastana, 65 ans, est originaire de Lashkar Bazar et a été amenée à l’hôpital pour des problèmes d’hypertension. Avant, elle avait été prise en charge au Pakistan. 
Pour en savoir plus

1 / 6

L’entrée de l’hôpital Boost. cet hôpital est géré en partenariat avec le ministère de la Santé Publique afghan.

La salle d’observation des Urgences de l’hôpital Boost. C’est l’un des hôpitaux les plus importants parmi lesquels MSF travaille à travers le monde : 300 lits, 700 collaborateurs nationaux, 25 personnels internationaux.

 

Une petite fille atteinte de malnutrition sévère au centre de nutrition thérapeutique de l’hôpital. La famille est originaire de la région de Marjah, Helmand. La zone a connu de nombreux combats ces derniers mois et la famille a dû fuir plusieurs fois.

A l'intérieur de l’hôpital de Boost, un nouveau patient est admis dans l'aile d'hospitalisation.

Ces patients attendent d'être opérés, à l’hôpital de Boost.

Mastana, 65 ans, est originaire de Lashkar Bazar et a été amenée à l’hôpital pour des problèmes d’hypertension. Avant, elle avait été prise en charge au Pakistan. 
Pour en savoir plus

1 / 6

À lire aussi