Nos métiers

Spécialiste IPC (Contrôle et prévention des infections)

© Julio Vazquez/MSF

Profil

Diplômes

  • Diplôme dans un domaine lié aux soins de santé (santé publique, soins infirmiers, microbiologie, pharmacie, médecine, etc.)
  • Certificat / diplôme de prévention et contrôle des infections

Expérience

  • Minimum 2 ans d'expérience professionnelle en tant que spécialiste IPC en milieu hospitalier
  • Diplôme ou expérience dans les maladies tropicales et infectieuses dans les pays en développement est un atout
  • Expérience dans l'organisation / la mise en œuvre d’un programme IPC
  • Expérience en gestion d'équipe
  • Expérience en formation

Disponibilité

  • 3 à 12 mois

Langue

  • Anglais B1 ou Français B1

Compétences

  • Disposition à travailler au sein d'équipes multiculturelles et pluridisciplinaires
Déposer une candidature

Le contrôle et la prévention des infections (IPC) est un des principaux piliers des soins médicaux dans tous les contextes ainsi que dans le combat contre la résistance aux antibiotiques (ABR). Le rôle de l’IPC est d’assurer et d'améliorer la sécurité des patients, des proches et du personnel médical et d'améliorer la qualité des soins pour éviter une hospitalisation prolongée due à des infections nosocomiales, mais aussi pour éviter la prolifération de bactéries résistantes aux antibiotiques dans les pays où MSF travaille.

Dans ce but, il est essentiel d'améliorer la perception et l'importance de l'hygiène ainsi que la pratique locale.

Différentes stratégies sont mises en œuvre :
o    Support technique
o    Renforcement des connaissances et des pratiques
o    Mise en place de protocoles adaptés
o    Création d'une évaluation pratique et d'un soutien au plan d'action


Activités

Le spécialiste IPC doit élaborer une stratégie pour améliorer la gestion des risques infectieux dans le centre de santé du projet, par exemple en initiant un changement au niveau du système (disponibilité des infrastructures et des stocks appropriés) par le suivi, la formation et la notification.

Idéalement, un point focal IPC local devrait être formé à toutes les activités pour assurer un suivi et une mise en œuvre à long terme.

  • En concertation avec les responsables des différents services, en utilisant les outils existants (guidelines, checklists, formulaires d'audit, formation) ; assurer la mise en œuvre des précautions standard et complémentaire pour lutter contre la transmission croisée dans tous les services de la structure sanitaire du projet

  • Assurer la supervision de l'IPC, le soutien technique et la formation de tout le personnel, y compris la stérilisation, la buanderie et la cuisine

  • Organiser et animer un comité d'hygiène efficace

  • Collaborer avec l'équipe du laboratoire de microbiologie pour le suivi et la détection des épidémies

  • Mise en œuvre et formation du rapport standard sur les épidémies, incluant enquête épidémiologique et plan d'action