Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Somalie - MSF reprend ses activités à Hawa Abdi après les incidents de sécurité

Le centre nutritionnel MSF d'Hawa Abdi
Le centre nutritionnel MSF d'Hawa Abdi © Hugues Robert

MSF constate que la situation sécuritaire à Hawa Abdi s'est améliorée, ce qui lui permet de reprendre ses activités médicales.

"Les groupes armés qui avaient occupé la clinique sont partis et notre équipe médicale peut à nouveau soigner les patients," explique le chef de mission David Querol.

Les activités médicales à Hawa Abdi ont repris progressivement depuis la fin du mois de mai avec, tout d'abord, la réouverture des programmes nutritionnels. Les équipes médicales de MSF ont déjà traité 907 enfants dans le programme nutritionnel thérapeutique ambulatoire et 131 dans le programme nutritionnel hospitalier. Le weekend dernier, les activités de pédiatrie ont repris à l'hôpital et 35 enfants ont été hospitalisés depuis. MSF continue d'évaluer la situation sécuritaire et espère pouvoir reprendre ses consultations externes d'ici peu.

Le 5 mai 2010, une altercation de nature privée avait dégénéré en affrontements violents à proximité de la clinique d'Hawa Abdi, en Somalie, conduisant à l'occupation des locaux médicaux par un groupe armé. MSF avait été obligée d'évacuer ses patients et de suspendre ses activités, laissant des milliers de Somaliens vivant dans le corridor d'Afgooye sans accès aux soins.

MSF en appelle à toutes les factions armées en Somalie à respecter la neutralité des établissements et personnel médicaux afin que l'organisation puisse poursuivre ses activités.

 


 

MSF est présente en Somalie depuis 1991 et offre actuellement des soins médicaux gratuits dans les régions de Banadir, Bay, Hiraan, Middle Juba, Middle Shabelle, Lower Shabelle, Galgaduud et Mudug. Plus de 1 300 personnels somaliens, soutenus par quelques 100 personnes à Nairobi, offrent des soins primaires et secondaires, des interventions chirurgicales, soignent la malnutrition, aident les personnes déplacées et assurent la distribution d'eau et d'aide.

 

À lire aussi