Somalie, Kenya, Ethiopie : 6 mois d'action médicale menée grâce à vous

Une mère et son enfant souffrant de malnutrition lors d'une consultation à Galcayo Somalie.
Une mère et son enfant souffrant de malnutrition lors d'une consultation à Galcayo, Somalie. ©Sven Torfinn

La crise humanitaire en Somalie est l’une des plus graves au monde. En 2011, les Somaliens ont subi les conséquences dévastatrices de la sécheresse, aggravées par l’enlisement d’un violent conflit et l’absence de système de santé.

Tout au long de l’année, MSF a géré 14 projets médicaux dans le centre-sud de la Somalie, l’épicentre de la crise, ainsi que des programmes dans les camps accueillant les réfugiés somaliens en Ethiopie et au Kenya.Cependant, en dépit d’intenses négociations avec les groupes armés, l’accès aux régions les plus touchées reste très difficile. D’autant qu’aujourd’hui, l’aide humanitaire est attaquée. MSF en a payé le prix fort. Le mouvement est aujourd’hui confronté au dilemme de continuer à répondre aux immenses besoins de la population somalienne dans un contexte particulièrement dangereux pour les travailleurs humanitaires.

Nos activités en quelques chiffres :

Entre mai et décembre 2011, MSF a traité plus de 95 000 patients souffrant de malnutrition, dont 67 000 enfants, soigné plus de 6 000 patients atteints de rougeole et vacciné près de 235 000 personnes contre cette maladie. Au sein de ses différentes structures sanitaires, MSF a pris en charge plus de 5 500 accouchements et donné plus de 450 000 consultations.

 

À lire aussi