URGENCE GAZA

Gaza : devant le Conseil de sécurité de l'ONU, MSF dénonce
le mépris de la vie des civils et appelle à un cessez-le-feu immédiat

Lire l'article

Fonds d'urgence

Chapo

Grâce à vous, nos équipes interviennent en urgence auprès des populations qui en ont le plus besoin, partout où nous agissons.

je donne au fonds d'urgence MSF 

Panama : forte augmentation des violences sexuelles dans le passage du Darien

Vue d'un campement situé à la sortie de la jungle du Darien au Panama. 
Vue d'un campement situé à la sortie de la jungle du Darien au Panama.    © Juan Carlos Tomasi/MSF

Les équipes MSF qui travaillent au Panama ont constaté une forte augmentation du nombre de personnes cherchant des soins de santé après avoir subi des violences sexuelles dans la région du Darien. Le trajet à travers cette jungle, qui sépare la Colombie du Panama, est emprunté chaque année par des centaines de milliers de migrants qui espèrent rejoindre l’Amérique du Nord.

Les équipes MSF au Panama ont soigné 214 survivants de violences sexuelles au cours du seul mois de décembre 2023, ce qui représente presque un tiers des 676 cas traités durant toute l'année.

Ces derniers mois, et de plus en plus fréquemment, les patients qui se sont présentés aux équipes MSF ont décrit des événements de violences sexuelles de grande ampleur, au cours desquels des hommes armés ont arrêté des groupes comptant jusqu'à 200 personnes quelques heures après qu’ils ont traversé la frontière entre la Colombie et le Panama, les forçant à se déshabiller, avant de commettre une série de violences sexuelles.

MSF a recensé au moins un événement de ce type en octobre, deux en novembre et quatre en décembre. Dans la plupart des cas, les victimes étaient des femmes, mais des hommes et des enfants ont également été pris en charge. Les personnes qui se sont présentées dans les cliniques MSF ont également déclaré avoir été victimes de vols, d'attaques ou d'enlèvements.

« Notre équipe de soutien médico-social renforce actuellement les mécanismes d'identification des survivants de violences sexuelles, explique Carmenza Gálvez, coordinatrice médicale MSF. L’une de nos préoccupations est la sous-déclaration, car lorsqu’une personne est victime de violences sexuelles, elle doit recevoir des soins dans les 72 heures, notamment pour réduire le risque de contracter des maladies sexuellement transmissibles, comme le VIH, ou de développer une grossesse non désirée. »

En 2023, les équipes médicales MSF ont assuré 59 800 consultations au Panama, dont 21 000 pour les enfants de moins de 15 ans et 1 000 pour les femmes enceintes. Le personnel de santé mentale de MSF a assuré près de 3 000 consultations individuelles en santé mentale. Plus de 520 000 personnes ont traversé la jungle du Darien l’an dernier, contre 248 000 en 2022 et 133 000 en 2021.

À lire aussi