Être généreux ici, c’est soutenir nos médecins sur tous les terrains

Être généreux ici, c'est soutenir nos médecins sur tous les terrains

En savoir plus

Pakistan - Après le séisme, premiers secours et évaluations

Samedi 8 octobre, un tremblement de terre de magnitude 7,6 sur l'échelle de Richter a frappé les zones pakistanaises et indiennes de la région du Cachemire. L'épicentre de ce séisme est situé au nord du Pakistan. Selon les premiers bilans officiels, il aurait fait entre 30.000 et 40.000 morts, de nombreux blessés, et provoqué de très importants dégâts. Médecins Sans Frontières déploie actuellement plusieurs équipes et du matériel pour porter secours aux personnes sinistrées et évaluer les besoins non couverts.

Au moment du séisme, une équipe de trois volontaires MSF se trouvait à Lamnian, village du Cachemire pakistanais, pour ouvrir un nouveau projet. Sans moyens pour aider, elle a pu être évacuée dimanche vers Islamabad. Elle repartira dès que possible avec du personnel et du matériel supplémentaire vers la zone sinistrée.


Secours en route vers le Cachemire pakistanais

Une équipe de MSF est arrivée avec du matériel (tentes, kits de secours médicaux et chirurgicaux, couvertures) et travaille dans l'hôpital de Muzaffarabad, au nord-est d'Islamabad.

D'autres équipes de médecins, d'infirmiers, de psychologues et de logisticiens doivent arriver dans les tout prochains jours pour apporter des secours et mener une évaluation plus détaillée des besoins non couverts par les autorités locales et les autres acteurs de l'aide.
Nous allons également acheminer du matériel supplémentaire : kits médicaux et chirurgicaux, tentes capables d'accueillir des consultations, tentes adaptées aux conditions climatiques hivernales pour distribuer aux personnes sinistrées, jerrycans, couvertures, kits d'approvisionnement en eau potable, etc. Un avion cargo décollera demain de Bordeaux pour rejoindre Islamabad.

Premières distributions en Inde
En Inde, notre équipe a assuré de premières distributions de couvertures à Uri et fourni de l'eau potable à Baramullah. Des consultations psychologiques ont débuté à Kupwara et Srinagar, prenant en charge en priorité les enfants ayant perdu leur famille dans la catastrophe. Nous poursuivons actuellement l'évaluation de la situation et des besoins dans la région.

À lire aussi