Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Pakistan : 5 morts et 58 blessés dans une explosion dans le district de Swat

Pakistan janvier 2010
Pakistan, janvier 2010 © MSF

Suite à une explosion le 15 juillet, les équipes MSF ont pris en charge 58 blessés à l\'hôpital de Mingora. De retour dans le district de Swat après un an d\'absence, MSF vient en appui au service des urgences de cet hôpital.

Jeudi 15 juillet vers midi, une explosion a eu lieu à Mingora, la plus grande ville du district de Swat, dans la province du Khyber Pakhtunkhwa. Les médecins et le personnel médical de Médecins Sans Frontières (MSF) et du ministère de la Santé pakistanais ont soigné 58 patients, certains gravement blessés.

« Très vite après l'explosion, nous avons reçu un flux continu de patients au service des urgences du Saidu Group Teaching Hospital (SGTH). Nous avons soigné 58 patients, dont des femmes et des enfants. La plupart sont dans un état stable maintenant, mais deux d'entre eux restent dans un état critique, » explique le Dr Sonoko Shidehara, médecin MSF.

Lors de tels événements, il est crucial de réagir rapidement et de façon adéquate. C'est pourquoi le personnel hospitalier est régulièrement formé à la prise en charge d'un nombre important de blessés, en séparant les patients en différents groupes selon la gravité de leur blessure.

« Ainsi, nous pouvons fournir en priorité des soins médicaux d'urgence aux personnes les plus gravement blessées, » poursuit le Dr Shidehara. Et d'ajouter : « Les blessés sont arrivés avec des traumatismes crâniens sévères, des blessures à la poitrine, aux bras et aux jambes, souvent causées par des projectiles lors de l'explosion ».

Après une année d'absence, MSF est revenue récemment dans le district de Swat pour répondre aux besoins médicaux du service des urgences du SGTH. MSF apporte son soutien au personnel du ministère de la Santé, en mettant à disposition du personnel médical en renfort, en offrant des activités de formation, des équipements d'urgence, ainsi que des médicaments essentiels.

MSF est une organisation médicale et fournit uniquement des soins médicaux d'urgence. Par conséquent, l'organisation ne participe pas aux efforts de reconstruction du district et ne prend part à aucune stratégie militaire ou politique. Afin de pouvoir fournir une aide vitale aux patients, MSF appelle tous les membres de la communauté, les partis politiques, ainsi que les différentes forces et groupes armés, à respecter la neutralité des structures médicales.

En janvier 2010, MSF avait soigné plus de 25 000 cas d'urgence au Khyber Pakhtunkhwa, dans les services des urgences de l'hôpital de district de la ville de Timurgara, de l'hôpital Tehsil Head Quarter à Dargai, ainsi que dans le Saidu Group Teaching Hospital de Mingora.

 



Depuis 1998, MSF fournit de l'aide médicale gratuite aux Pakistanais et aux réfugiés afghans souffrant des effets des conflits armés, de l'accès limité aux soins et des catastrophes naturelles dans la province de la Frontière du nord-ouest, dans les zones tribales sous administration fédérale (FATA), au Baloutchistan et au Cachemire.

MSF n'accepte aucun financement de la part des gouvernements pour ses projets au Pakistan et a choisi de dépendre uniquement des dons privés.


À lire aussi