Soyez là où votre don sauve des vies

Ouganda : MSF soutient la vaccination contre la Covid-19

Des personnes attendent pour être vaccinées contre la covid-19 dans le cadre d'une campagne organisée par MSF en soutien au ministère de la Santé. Ouganda.
Des personnes attendent pour être vaccinées contre la covid-19 dans le cadre d'une campagne de vaccination conduite en collaboration avec le ministère de la Santé. Ouganda. © Théo Wanteu/MSF

Entre décembre 2021 et février 2022, les équipes de Médecins Sans Frontières ont apporté leur soutien au ministère de la Santé de l’Ouganda afin de vacciner les habitants du district de Kasese contre la covid-19. Grâce à cette intervention, 252 000 personnes ont été vaccinées et 80 % des habitants de plus de 50 ans ont reçu deux doses. La vaccination de plus de 3 000 personnes présentant des comorbidités a également été menée à l’hôpital d’Arua.

Dès le mois de mai 2021 et face à la vague importante de contamination et de mortalité causée par le variant Delta dans le pays, les équipes MSF ont décidé d’apporter une aide médicale d’urgence en réponse à l’épidémie de covid-19, dans les lieux où l’association était présente. Le soutien a tout d’abord concerné la mise en place de centres de traitement, la logistique (notamment pour sécuriser l’approvisionnement en oxygène), la prévention et le contrôle des infections. La prise en charge des patients a également bénéficié d'un appui de MSF dans la province de Kasese dans le sud-ouest du pays, à Arua dans le nord-ouest et dans l’hôpital régional d’Entebbe, basé à une trentaine de kilomètres de la capitale Kampala. Pourtant, jusqu’à la fin de l’année, le vaccin était très peu disponible dans le pays.

« En décembre, seuls 3 % de la population avait eu accès au vaccin, alors même qu’il y avait une vraie demande localement. Lorsque le ministère a fait savoir qu’il avait reçu de nombreux vaccins à utiliser rapidement et qu’il cherchait des partenaires pour les aider à vacciner la population, nous avons décidé de répondre présents et de les aider dans le financement et l’organisation de cette campagne. Pour la vaccination contre la covid-19, nous pensons qu’il faut réellement être au plus proche du contexte et adapter notre réponse en fonction de celui-ci », explique Christopher Mambula, médecin responsable des projets MSF en Ouganda.

Les équipes MSF livrent des vaccins contre la covid-19 à Kasese dans le cadre d'une campagne de vaccination conduite en collaboration avec le ministère de la Santé. Ouganda. 2021.
 © Théo  Wanteu/MSF
Les équipes MSF livrent des vaccins contre la covid-19 à Kasese dans le cadre d'une campagne de vaccination conduite en collaboration avec le ministère de la Santé. Ouganda. 2021. © Théo Wanteu/MSF

Une première session de vaccination a ainsi eu lieu durant sept jours sur 220 sites. Elle a mobilisé 1 100 personnes dans 872 villages en décembre et a été suivie par une nouvelle session de vaccination de cinq jours pour la deuxième dose en février.

« Les vaccins contre la covid-19 sont différents de ceux que nous administrons habituellement, ce qui a un impact sur le suivi des patients et sur le respect de la chaîne du froid. C’était un vrai défi logistique, notamment lorsqu’il fallait se rendre dans des villages reculés et difficiles d'accès, perchés sur les pentes de la chaîne de montagnes du Rwenzori », détaille Théo Wanteu, chef de mission MSF sur place.

Au total, plus de 252 000 personnes ont été vaccinées avec le soutien de MSF, dont 80 % des personnes âgées de plus de 50 ans qui présentaient le plus fort risque de développer des complications liées à la maladie. Au total, cela représente 63 % des habitants du district âgés de plus de 18 ans.

Pour compléter cette stratégie, deux sites ont été installés à l’hôpital d’Arua afin d’assurer la vaccination des patients présentant des comorbidités, telles que l’infection au VIH ou à la tuberculose, ainsi que des maladies chroniques. Plus de 3 000 personnes ont pu bénéficier de ces vaccinations.

À lire aussi